Rubim peut remercier Naouas !





La victoire, acquise dans la douleur, face au CSHL, a fait énormément de bien aux Cabistes qui renouent enfin avec la victoire après une très longue traversée du désert. Ce succès a coïncidé avec l’arrivée de Paolo Rubim qui semble porter bonheur à un club qu’il connaît parfaitement. Toutefois, ce n’est pas le technicien brésilien qui a provoqué ce sursaut car il n’avait pas de baguette magique et il venait juste de débarquer. Ceux qui veulent «coller» cette victoire au nouveau coach ont tort car c’est l’équipe de Nejmeddine Oumaya qui a gagné. Et puis, c’est le Hammam-lifois Naouas qui a offert ces trois points au CAB en ratant le penalty de l’égalisation à cinq minutes de la fin et le nouvel entraîneur cabiste n’a rien à voir avec ce ratage qui, en football, fait partie des détails qui font la différence.
Nous souhaitons pleine chance à Rubim qui a fait ses preuves par le passé, mais le public cabiste doit éviter de tomber dans les excès, car c’est justement là où réside le mal qui ronge le club.

K.Z.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com