Journée mondiale du diabète : Dépistage et sensibilisation au programme





Le 14 novembre de chaque année correspond à la Journée mondiale du diabète. Pour cette année, le laboratoire pharmaceutique Novo Nordisk a préparé un programme varié pour célébrer cette journée.

Tunis - Le Quotidien
A l’ordre du jour, une rencontre en collaboration avec la Société tunisienne d’Endocrinologie et l’Institut national de Nutrition qui aura lieu le 11 novembre et consacrée à la préparation d’un accord de prise en charge des diabétiques.
Le deuxième rendez-vous de cette série de manifestations est prévu pour la matinée du dimanche 12 novembre. Des diabétologues et des spécialistes de l’Institut de nutrition et du laboratoire Novo Nordisk vont se réunir à cet effet, sous une tente à l’avenue Habib Bourguiba dans le cadre d’une campagne de sensibilisation au profit du grand public. Les spécialistes vont alors répondre aux interrogations de nos concitoyens et procéder à leur demande au dépistage du diabète.
Une marche symbolique de sensibilisation se tiendra à cet effet. Elle aura lieu le mardi 14 novembre aux Berges du Lac. En fait, cette marche est organisée dans soixante dix pays du monde. Il s’agit du «World Diabetes Walk» qui réunit chaque année un grand public. Pour la prochaine Journée mondiale du diabète, la Tunisie se joint à cet effort. Prendront part également à cette marche des sportifs et des artistes.
Il y a lieu de rappeler que le nombre de cas déclarés de diabétiques en Tunisie est de l’ordre de cinq cent mille parmi notamment les personnes âgées de plus de trente ans.
Le diabète de type 2 est passé de 4,2% en 1972 à 10% en 1995. Et ces chiffres ne cessent d’augmenter de façon continue, avec un prévalence de plus en plus importante chez les jeunes. Le diabète représente en effet la quatrième cause de mortalité dans les pays développés. En Afrique, le bilan n’est pas moins lourd non plus.
D’après les prévisions, le nombre de diabétiques dans le continent noir va atteindre quinze millions de cas déclarés. Et les spécialistes de mettre l’accent sur les complications cardio-vasculaires du diabète; lesquelles sont à l’origine de 70 à 80% des décès des diabétiques.

M. KADA


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com