Afghanistan : Un soldat de l’Isaf et quatre personnes tués dans des attaques





Kandahar-AFP
Un soldat de la force de l'Otan, deux membres des forces de sécurité afghanes et deux Talibans ont été tués dans des attaques dans le sud et l'est de l'Afghanistan, a-t-on appris hier de sources officielles.
Un soldat de la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf) de l'Otan a été tué et deux autres blessés par l'explosion d'un engin au passage de leur convoi dans le district très sensible de Panjwayi, près de Kandahar (sud), selon un communiqué de l'Isaf qui ne précise pas la nationalité des victimes.
Les soldats de l'Isaf déployés dans la province de Kandahar sont en majorité canadiens et néerlandais.
Par ailleurs, dans la province de Khost (est), limitrophe du Pakistan, deux Talibans présumés et un policier ont été tués lors d'un échange de coups de feu, selon la police locale.
Enfin, dans la province d'Helmand (sud), un soldat afghan a été tué par l'explosion d'un engin au passage de sa patrouille, selon le capitaine André Salloum, porte-parole de l'Isaf dans le sud.
Un véhicule endommagé a dû être détruit par les soldats de l'Isaf pour éviter que son matériel ne tombe entre les mains des Talibans, a-t-il ajouté.

Mur
L'Afghanistan est soulevé contre la construction d'un mur le long de sa frontière avec le Pakistan pour empêcher les infiltrations de "terroristes" en Afghanistan, a déclaré hier la présidence afghane en réaction à une proposition faite par Islamabad.
La ligne Durand a été tracée il y a plus d'un siècle par les Britanniques pour séparer le territoire afghan de celui qui était alors sous domination britannique. Mais cette frontière, qui coupe en deux les territoires pachtounes, n'a jamais été reconnue par Kaboul.
Pressé d'agir par l'Otan et les Etats-Unis, le Pakistan a de nouveau proposé dimanche de construire un mur ou de miner une partie de sa frontière avec l'Afghanistan, longue de quelque 2.500 km.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com