Selon le président de la Banque mondiale : Israël pourrait perdre son allié américain





Le Quotidien-Agences
L’ancien président de la Banque mondiale a quelques doutes concernant la poursuite des relations quasi idylliques israélo-américaines. Selon James Wolfensohn, des changements dans l’économie et la politique globales pourraient modifier la nature des liens entre les deux pays.
L’ancien président de la Banque mondiale s’est exprimé devant la Fédération juive de Chicago. Selon lui, il est fort probable que d’ici un an ou deux, l’Etat juif ne bénéficie plus d’autant d’attention de la part de Washington. Car même si le monde occidental reconnaît la légitimité historique d’Israël et entretient des rapports amis avec Jérusalem, les récents changements opérés au Proche-Orient ont placé l’Etat juif dans une position problématique.
Les incessantes altercations entre le Fatah et le Hamas et le transfert d’armes du Sinaï vers la bande de Gaza ont fait voler en éclats toutes les promesses d’entente et de compréhension qu’auraient pu laisser espérer le désengagement du Goush Katif en 2005, explique Wolfensohn.
Il poursuit en expliquant que la récente guerre du Liban a constitué un test sans précédent pour l’armée israélienne. Les conflits qui l’ont opposée au Hezbollah ne permettent certes pas de conclure à un revers cuisant pour les forces de l’armée. Mais nul doute ne peut être fait sur l’impact et l’influence de l’Iran dans la région.
Et Washington, précise James Wolfensohn, n’a pas réellement envie de se frotter de trop près à l’Iran. La Maison-Blanche a déjà fort à faire avec le dossier nucléaire iranien qui lui donne bien du fil à retordre. Elle est également enlisée dans son enchevêtrement militaire en Irak et préoccupée par la montée du fondamentalisme islamique tout autour de la planète. Les Etats-Unis sont partis en croisade en solitaire en divers point du monde. Et même s’ils se sentent investis d’une sacro-sainte mission pour tenter de drainer la paix sur leur chemin, Israël ne représente qu’un des nœuds du problème.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com