E.S.T. : La recherche du coach continue





Mombaerts, Exbrayat, Fournier, Giresse ou tout autre technicien susceptible de faire l’affaire. La recherche de l’oiseau rare se poursuit du côté du Parc B et la décision finale ne saurait tarder.

Aziz Zouhir, le président de l’Espérance continue ses investigations. Un entraîneur d’envergure et un accord qui fait l’affaire du club. Telles sont les priorités du premier responsable du champion sortant. En attendant c’est Belhassen Meriah qui mène les entraînements. Après le repos observé lundi, l’équipe a repris le chemin des entraînements avec un sentiment certain de frustration.
C’est que dimanche, les camarades de Melki avaient laissé filer une victoire largement à leur portée, en ratant une kyrielle d’occasions de buts et en se faisant rattraper au score à la…huitième minute du temps additionnel. Les choses étant ce qu’elles sont, rien ne sert de se lamenter sur son sort.
En football, seul le travail sérieux et acharné permet de sortir de la zone de turbulence.

Exercices spécifiques
Lundi, le duo Chaâbani-Michaël était soumis au parc B à des exercices spécifiques. La blessure contractée par ces deux joueurs n’est plus qu’un mauvais souvenir et ils devraient rejoindre incessamment le groupe, si ce n’est déjà fait. En tout, le staff technique pourrait les récupérer avant les deux prochains matches contre l'Etoile en Coupe de la CAF et en championnat national.

Les raisons d’une absence
La formation de l’Espérance a enregistré dimanche dernier l’absence du Camerounais Frank Olivier. Renseignement pris, il s’est avéré que le régisseur sang et or est arrivé en retard à la séance d’entraînement du vendredi. Il a été automatiquement privé du match de Bizerte tout en continuant à s’entraîner. La baisse de régime d’Olivier constatée cette saison et ce dernier épisode pourraient lui coûter sa place de titulaire.

Jamel BELHASSEN




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com