L’Otan prend le contrôle de tout l’Afghanistan





Le Quotidien-Agences
L'Otan a étendu hier son commandement à tout l'Afghanistan, en prenant le contrôle de l'est, seule région encore sous l'autorité des Etats-Unis, quasiment cinq ans après le lancement de l'opération Enduring Freedom contre les talibans et Al-Qaïda.
La Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf) de l'Otan en Afghanistan compte 31.000 militaires de 37 pays, après l'adjonction de 10.000 soldats américains dans l'est. Ce transfert n'implique aucun mouvement de troupes, malgré les demandes de renforts lancées par le commandement militaire.
Par ailleurs, quelque 8.000 militaires américains restés sous le commandement de la coalition dirigée par les Etats-Unis poursuivront leur mission axée sur la lutte contre le terrorisme et la reconstruction des forces de sécurité afghanes.
Le transfert a eu lieu lors d'une cérémonie au quartier général de l'Isaf à Kaboul, en présence du président afghan Hamid Karzai, du commandant de l'Otan en Afghanistan, le général britannique David Richards, et de son homologue de la coalition, le général américain Karl Eikenberry, ainsi que du représentant civil de l'Otan Daan Everts.
Selon un communiqué du secrétaire général de l'Otan Jaap de Hoop Scheffer, "l'Otan va désormais mener sa mission sous mandat des Nations unies - mission qui consiste à étendre l'autorité du gouvernement et à instaurer les conditions nécessaires à la reconstruction et au développement dans l'ensemble du pays, en s'appuyant sur les efforts menés par la coalition conduite par les Itats-Unis".
Présente à Kaboul depuis décembre 2001, l'Isaf, passée sous commandement de l'Otan à l'été 2003, a ensuite pris le contrôle du nord, de l'ouest, puis le 31 juillet du sud de l'Afghanistan, la zone la plus difficile, où les talibans sont fortement implantés.
L'Otan a connnu dans cette région un sanglant baptême du feu. L'Alliance a perdu 46 hommes depuis la fin juillet, dont 14 Britanniques tués dans l'accident de leur avion de reconnaissance. Plus d'un millier de rebelles talibans ont été tués, selon l'Otan. L'Isaf y est essentiellement composée de Britanniques, de Canadiens et de Néerlandais.
Le commandement de l'Isaf passera cependant à un officier américain pour un an en février 2007, selon un responsable américain.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com