A quinze jours de l’Aïd El Fitr : La nouvelle collection dans les vitrines





Tunis-Le Quotidien
La première quinzaine du mois de jeûne est presque écoulée. On commence alors à penser sérieusement à la liste d’achats nécessaires à l’Aïd El-Fitr. La plus importante exigence est bien celle des vêtements pour les enfants. Chaque année, il leur faut une nouvelle tenue pour célébrer leur fête. Il leur faut aussi un budget pour faire face à ces dépenses.
En tout cas, les magasins de prêt-à-porter ont bien annoncé la couleur. A l’exception de certaines boutiques qui persistent encore dans leurs dernières démarques des soldes ou qui essaient de liquider ce qui reste de la collection d’été, la plupart des autres commerces sont passés à une vitesse supérieure.
Mais la particularité pour le prochain Aïd El Fitr, c’est que ces magasins ne savent pas sur quel pied danser. Car la saison n’est pas encore claire. Il fait chaud mais le climat commence quand même à changer. Que faudra-t-il proposer alors pour les enfants ?
Les boutiques semblent avoir trouvé la solution. Dans les vitrines, on marie des pulls demi-saison à des vestes pour résoudre le problème du temps qu’il fera le jour de l’Aïd. On achète alors ces tee-shirts en coton pour la plupart à partir de vingt dinars jusqu’à quarante dinars. Quant aux vestes, elles ne se vendent pas à moins de trente cinq dinars. Et c’est à peu près le même prix de départ pour les pantalons.
Dans d’autres vitrines, on mise carrément sur le froid. De toute façon, même s’il ne fera pas très chaud, ce n’est pas encore la saison des grosses laines. Ce qui fait que la collection favorise plutôt les petites laines, les cotonnades, les chemises et le jean en tout genre. Ce tissu passe partout facilite énormément la vie des gens et résout beaucoup de problèmes. On en voit de toutes les couleurs pour les grands et les petits.
Pour leur part, les grandes surfaces attaquent aussi. Après les promotions des produits alimentaires, de l’électronique, de l’électroménager et tout ce qui peut tenter le consommateur pendant Ramadan, c’est la pleine période de la fête de l’Aïd El Fitr. Dans les boîtes aux lettres, le bombardement des prospectus et des publications publicitaires est parti. Au menu, les affaires des enfants et des jeunes et aussi les jouets. Quant aux prix, ils oscillent entre cinq dinars et trente cinq dinars. La qualité, cependant, est une autre paire de manches.
A partir de ce soir, les parents ne chômeront plus après la rupture du jeûne. Ils ont une mission difficile à accomplir: celle de trouver, choisir et acheter ce qu’il faut pour les enfants. Entre-temps, il faudra penser aussi aux gâteaux de l’Aïd!

M.K.

Les commerces autorisés à ouvrir, la nuit, à partir d’aujourd’hui

Tunis-TAP
Les commerces sont autorisés à ouvrir, la nuit, durant le reste du mois de Ramadan à compter du 14 du Mois Saint correspondant au 7 octobre 2006.
Les travailleurs exerçant dans les établissements commerciaux, services, cafés et établissements similaires, sont également autorisés à travailler après 22 heures et pendant les jours de repos hebdomadaire.
Cette décision a été prise, hier, lors d’une réunion tenue au ministère des Affaires sociales de la Solidarité et des Tunisiens à l’étranger, en présence des représentants de l’Union Générale des Travailleurs Tunisiens (UGTT) et de l’Union Tunisienne pour l’Industrie, le Commerce et l’Artisanat (UTICA) et après accord des autorités concernées.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com