Option d’une guerre : Tel-Aviv doit prendre au sérieux les dires d’Assad





Le Quotidien-Agences
Les déclarations du président syrien Bachar al-Assad sur la possibilité d'une guerre avec Israël "doivent être prises au sérieux", a estimé Amos Gilad, conseiller politique du ministre israélien de la Défense, Amir Peretz, écartant toutefois une "menace concrète".
"Il faut étudier soigneusement les déclarations d'un dirigeant faites sur le ton de la menace. Sur le long terme, les déclarations d'Assad revêtent une grande importance mais pour l'heure, il n'y a rien de changé dans la situation sécuritaire, il n'y a pas de menace concrète", a-t-il souligné.
La possibilité d'une guerre avec Israël ne peut pas être exclue et la Syrie se prépare à cette option, a affirmé le président syrien Bachar al-Assad au quotidien koweïtien al-Anbaa.
"Nous prévoyons une agression israélienne", a déclaré Assad dans cet entretien dans des journaux syriens.
"S'il n'y a pas de paix, il est normal que l'on prévoie la guerre. Nous avons commencé à nous y préparer, dans la limite de nos capacités", a-t-il assuré.
Le Premier ministre israélien Ehud Olmert a exclu le 28 septembre une reprise des pourparlers de paix avec la Syrie en accusant ce pays d'être "le principal soutien des organisations terroristes palestiniennes" dans une interview à la radio publique israélienne.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com