Chambre des députés : Ouverture de la nouvelle session parlementaire





Foued M’bazaâ reconduit à l’unanimité

Recours au vote pour l’élection des membres de quatre commissions permanentes

L’ouverture de la 3ème session parlementaire de le 11ème législature a eu lieu hier, bicaméralisme oblige, simultanément à la Chambre des députés et à la Chambre des Conseillers.

Tunis-Le Quotidien
Conformément aux dispositions du règlement intérieur de la Chambre des députés, la séance d’ouverture de la nouvelle session parlementaire a été présidée par le plus âgé des députés, M. Abdallah Abâb, suppléé par Mme Sondès Laâouiti et Mme Nabiha Abid, les plus jeunes députés. Après l’élection des membres de la commission de dépouillement des voix, les députés ont réélu par acclamations M. Foued M’bazaâ, président de la Chambre. Dans son allocution d’ouverture, M. M’bazaâ a mis l’accent sur le développement continu de la vie parlementaire en indiquant que les rapports entre le pouvoir exécutif et le pouvoir législatif ont toujours été excellents.
Il a également précisé que la nouvelle session parlementaire sera placée sous le signe de l’excellence d’autant plus qu’elle aura à examiner les projets de loi, le budget de l’Etat 2007 et le 11ème plan de développement.
Les députés ont, ensuite, procédé à l’élection des deux vice-présidents de la Chambre. Ainsi, M. Mohamed Afif Chiboub et Mme Habiba Mosâbi ont été réélus par acclamations respectivement premier et deuxième vice-présidents de la Chambre des députés.

Passage aux urnes
L’élection des membres des huit commissions parlementaires permanentes a été cependant marquée par plusieurs surprises. Le nombre des candidats aux quatre commissions a dépassé en effet le nombre de sièges disponibles, chose qui a rendu le recours au vote obligatoire. Le député Adel Chaouech (Mouvement Ettajdid) a présenté sa candidature à la Commission des affaires politiques. Deux autres députés du Mouvement Ettajdid, en l’occurrence Thameur Driss et Noureddine Tarhouni, ont déposé leurs candidatures respectivement à la commission de l’Education, de la culture, de l’information et de la jeunesse et à la commission de l’agriculture, de l’industrie et du commerce. Quant au député Mongi Khammassi (élu sous les couleurs du Parti Social Libéral avant de devenir le secrétaire général du parti des Verts pour le Progrès), il a présenté sa candidature à la Commission de l’équipement et des services. Ces quatre candidats n’ont pas réussi à faire partie des commissions parlementaires permanentes puisqu’ils ont obtenu un nombre de voix variant entre 34 et 61 voix.
A noter que la composition des Commissions est restée presque inchangée.

Walid KHEFIFI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com