Energie Réalisation prochainement de trois nouvelles centrales éoliennes





Conformément à la stratégie nationale visant le développement des énergies renouvelables, la Société Tunisienne de l’Electricité et du Gaz (STEG) vient de lancer un appel d’offres international pour la réalisation de trois nouvelles centrales éoliennes.

Tunis – Le Quotidien
Il s’agit de trois projets de centrales éoliennes situées sur trois sites du gouvernorat de Bizerte, en l’occurrence, Métline, Kochbata et Ben Aouf, considérés comme les gisements éoliens les plus importants après celui de Sidi Daoud (Haouaria) sur la carte éolienne du pays.
Selon l’appel d’offres de la STEG, ces trois centrales devraient avoir une puissance globale nette de 120 Méga Watt (MW). L’entrée en production de ces différentes centrales est prévue dans les cinq prochaines années selon le plan de promotion des énergies renouvelables.
Les trois centrales seront réalisées clés en main par la société sélectionnée au terme suite à l’appel d’offres. Cette société sera chargée de la réalisation également de toutes les études nécessaires, la fabrication en usine, la fourniture, le transport à pied d’œuvre, le montage sur site, la pose, les essais et la mise en service industriel des équipements électromécaniques, la formation ainsi que les études et les travaux des ouvrages de génie civil relatif à la réalisation de ces centrales.
La réalisation des trois nouvelles centrales éoliennes entre, en effet, dans le cadre de la stratégie globale de l’Etat qui, depuis plusieurs années, a mis en place progressivement une structure pour maîtriser l’énergie et promouvoir les énergies renouvelables en vue de leur intégration au système énergétique national.
Cette stratégie a favorisé l’installation et la mise en service en l’an 2000 de la première centrale éolienne à Sidi Daoud avec une capacité de production initiale de 10,56MW étendue en 2003 par la production de 9MW supplémentaires.
Cette première centrale connaît actuellement une deuxième extension d’une puissance de 34,3MW, qui portera ses capacités de production totale à 53,6MW donnant un productible énergétique annuel atteignant les 150 GWh environ. Il y a lieu de noter que cette première centrale éolienne a été réalisée par un constructeur espagnol spécialisé dans ce domaine.
Selon les études de la STEG, la rentabilité économique des projets éoliens reste fortement influencée par les ressources éoliennes du site considéré, le coût du KW installé sur ce site et le coût du combustible évité, et ce en plus des conditions de financement.
Le plan de mesure des données du vent sera fait en fonction de l’occupation effective des sites déjà identifiés (notamment, ceux de Metline, Kochbata , Ben Aouf, en plus d’autres sites prévu au Cap Bon, à Gabès et à Tabarka), et retenus pour la réalisation durant le XIème plan de développement.

M.Z




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com