E.O.G.K. : Maâmeri incertain, Gateau sur le départ





Le nul concédé dans les dernières minutes face à un S.T. évoluant en infériorité numérique, dimanche dernier en Coupe de la Ligue (3-3) a été vite classé par le staff goulettois-kramiste, décidément concentré sur une seule compétition.

On considère en effet dans les deux cités banlieusardes, la Coupe de la Ligue comme un simple moyen de préparation d’où l’engagement devant les Stadistes d’un onze privé de nombreux titulaires et par conséquent pouvant compter sur des doublures qui ont si peu joué cette saison (Ben Othman, Foundo, Ben Salem, Hamrouni, Gateau...). Mais d’ores et déjà, la concentration a commencé sur les choses sérieuses, la sortie de dimanche prochain face au Club Africain.
«Il est heureux que nous recevions les Rouge et Blanc à La Marsa et non pas à El Menzah comme proposé par notre adversaire», observe le coach des Verts, Lotfi Jebara qui n’est pas sans reconnaître la difficile phase qu’il traverse : «Pour un technicien, rester sur deux défaites consécutives, ce n’est pas très évident. On sent inévitablement l’ambiance plus tendue et l’entourage vous transmet toute son impatience. Et c’est le technicien qui paie toujours. Dimanche dernier, alors que nous menions 3-2, le public stadiste a déversé sa colère et sa déception sur l’entraîneur brésilien Robertinho. Tout le monde connaît en fin de compte la règle du jeu», rappelle-t-il non sans un accent d’optimisme : «Nous sommes capables de faire beaucoup mieux et le coup me paraît jouable face au C.A. D’ailleurs, je n’oublie pas que notre adversaire présente lui aussi un entraîneur en butte à une vague de contestation. A vrai dire, notre place se situe dans la 2ème partie du classement et l’on fera tout pour terminer à la 7ème ou 8ème place», rappelle Jebara.
Les Banlieusards entrent demain en stage et se contentent durant toute la semaine d’une séance par jour (Ramadan oblige).
A priori, l’E.O.G.K. devrait se présenter dimanche prochain avec sa meilleure formation. Le staff technique espère en effet pouvoir récupérer Hamouda Maâmeri qui souffre d’une contracture aux ischio-jambiers et qui revient progressivement à son meilleur niveau physique. Pour Hatem Gharbi, qui effectue un travail en aparté et Kaïs Ben Chaâbane, en butte à une cheville récalcitrante, il n’y a pas de réels soucis à se faire. Ils devraient tenir tous deux normalement leur poste contre les joueurs de Bab Jédid.
En revanche, le milieu offensif Gateau, qui a joué 55 minutes face au S.T., a sans doute raté sa dernière chance. De l’avis du staff technique, il n’aura pratiquement rien apporté et l’on se dirige vers une résiliation de contrat à l’amiable. On s’étonne à l’E.O.G.K. de le voir briller aux entraînements et travailler correctement puis sombrer les jours de match où il ne tient plus ses promesses. «Peut-être est-il perturbé par quelque chose de tenace et de laquelle il n’a pas su se débarrasser», comment les milieux goulettois-kramistes, impuissants face à ce mystère mais qui ne peuvent néanmoins pas rester indifférents, d’autant que chaque investissement procède d’un lourd sacrifice compte tenu des fortes contraintes budgétaires.

S.R.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com