S.T. : Une volonté de bien faire, mais le doute persiste





Avec une équipe qui souffle le chaud et le froid, les Stadistes n’arrivent pas encore à retrouver leur équilibre. Le bilan est mitigé avec deux victoires et trois défaites et le calendrier leur offre une belle occasion pour décoller en accueillant successivement l’A.S.Marsa et l’E.S.Zarzis au Zouiten.

Dimanche dernier, Robertinho a essayé de nouvelles formules à l’occasion du match de la Coupe de la Ligue contre l’E.O.G.Kram. Le rendement a été juste moyen et la défense n’a pas rassuré en encaissant trois buts. L’axe central formé de Toniato et Zaïri a beaucoup flotté et le Brésilien semble traîner les pattes et très loin de sa meilleure forme. Par moments, l’équipe a bien joué et a eu le mérite de scorer à trois reprises, mais il est de plus en plus évident que beaucoup de travail attend encore le coach stadiste qui ne jouit plus de la même confiance et commence à être contesté par les supporters qui furent très agacés, dimanche dernier, par un geste anti-sportif qu’aurait fait l’entraîneur des gardiens de but. C’est dire qu’une certaine tension règne actuellement en attendant une victoire dimanche prochain pour faire revenir le calme. A propos du match contre l’EOGK, on a noté l’absence du buteur Emir Akrout, légèrement blessé, mais surtout celle de Mohamed Jedidi qui n’a que très peu joué ces derniers temps. Logiquement, il aurait dû être de la partie pour disposer de plus de temps de jeu, mais il fut curieusement absent sans raison convaincante.
Quelle sanction pour Khalfaoui ?
Autre absence remarquée dimanche dernier, celle de Khalfaoui. Il est suspendu en championnat, mais cette suspension ne s’étend pas à la coupe de la Ligue. Renseignement pris, on croit savoir qu’il n’a pas été autorisé à jouer tant que la commission de discipline de la FTF n’aura pas examiné son cas. La Ligue lui a infligé une suspension de deux matches, mais cette décision doit être entérinée par le Bureau fédéral.
En attendant, le joueur est suspendu de toute compétition. Du côté du Bardo, on craint même de voir Khalfaoui écoper une peine plus lourde. A propos d’indiscipline, les Stadistes ont encore une fois vu rouge contre l’EOGK avec l’expulsion de Zaâlani et Zidane. Seule consolation, ces deux cartons rouges ont été, cette fois-ci, acquises en phase de jeu et non pour des agressions gratuites comme ce fut le cas pour Toniato, Korbi et Khalfaoui en championnat.
Les entraînements vont se dérouler tout le long de la semaine au Bardo pour bien préparer le match du dimanche contre l’A.S.Marsa. L’objectif ne sera autre que la victoire qui paraît, à priori, à la portée face à un mal-classé qui ne brille pas en déplacement. La volonté de bien faire y est, mais...

L’imbroglio brésilien
Les supporters stadistes s’étonnent de plus en plus du rendement peu convaincant du Brésilien Edson. Pourtant, il a joui d’une confiance excessive de son coach qui n’hésite pas, chaque fois, à le titulariser.
D’ailleurs, le public l’a sifflé contre l’EOGK, mais Robertinho persiste à faire jouer son compatriote. Au ST, les trois Brésiliens ont fait presque le même parcours : un début prometteur, une période de stagnation puis le coup d’arrêt total. Ce fut le même cas pour Gilson qui a déjà quitté le club, Toniato est en train de l’imiter et Edson semble prendre le même chemin.
Pourtant, ces trois joueurs disposent de bonnes qualités techniques et physiques, mais ils ont tous manqué de sérieux. A moins que l’environnement du club ne leur a pas permis de donner encore plus à l’équipe.

Kamel ZAÏEM




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com