Octobre musical : Classiques, prenez vos places !





Des formations musicales des différents coins du monde sont à l’affiche de la 12ème édition de l’Octobre musical qu’accueillera l’Acropolium de Carthage à partir de demain et jusqu’à la fin de ce mois. Une ouverture à la française avec l’Octuor de Violoncelles de Beauvais fera le bonheur des mélomanes.

Le mois d’octobre est exceptionnel, cette année, avec cette effervescence culturelle que connaît, actuellement, la capitale et ses banlieues. Entre le festival de la Médina, «Musiquât» qu’accueille le Palais Ennejma Ezzahra, le Festival international de la musique spirituelle du côté du Centre Culturel de Bir Lahjar, les petits festivals éparpillés ça et là et les grandes expositions, le public est vraiment choyé. Pour les passionnés de la musique classique, une seule destination est sur la carte de ces manifestations : l’Acropolium de Carthage.
Douze ans déjà depuis sa création, l’Octobre musical a réussi à fidéliser un public qui reste élitiste. Pour cette année, M. Mustapha Okbi propose à ses fidèles de voyager avec des groupes qui ont opté pour la musique classique mais chacun à sa façon. Au programme de cette 12ème édition, des formations musicales et des solistes de la Suisse, de l’Allemagne, de La France, du Japon, de la Turquie, de l’Espagne, de la Pologne, des Pays-Bas,du Canada, des USA, de Wallonie Bruxelles, de L’Italie, de l’Autriche et bien sûr de la Tunisie… «Take a sextet», «schweizer Klavier Trio», «Duo Hammerling», le quatuor «Elio Battaglia», le duo «Janette Thompson et Roberte Mamou», «Alice in Dixieland», Misa Kakumoto, Rosa Torres – Pardo, Peter Mccutchéon, L’Orchestre de chambre de l’Institut Supérieur de Musique de Tunis et d’autres solistes seront présents lors de ce nouveau rendez-vous classiques qu’accueille l’Acropolium de Carthage à partir de demain. Les Français auront l’honneur de donner le coup d’envoi de cette 12ème édition à travers à la formation L’Octuor de Violoncelles qui proposera au public averti de l’Octobre musical des œuvres oscillant entre le baroque et le contemporain. Fondé en 1983 par l’artiste Jacques Bernaert, ce groupe est le fruit d’une union entre huit violoncellistes d’horizons différents qui ont partagé la même passion pour la musique à travers les notes et les modes. C’est dans cet esprit que cet Octuor s’est développé et a rayonné grâce au professionnalisme de ses artistes originaires de plusieurs pays dont on cite : la Pologne pour Magdalena Knitter-Rebacz, la Corée du Sud pour Mi Sung Kim, la Suède pour Mimi Sunnerstam et la France pour les autres violoncellistes…Première en son genre, cet Octuor a réussi à imposer son cachet et à se reproduire sur les grandes scènes internationales en France, en Italie, en Espagne, en Argentine, en Uruguay, en Algérie, aux USA, au Canada…Sollicité par les programmateurs des grands festivals internationaux, ce groupe de violoncellistes chevronnés offrira au public de l’Acropolium de Carthage une douce plongée dans des airs baroques et d’autres contemporains, ce samedi à partir de 21h00. A découvrir !

Imen ABDERRAHMANI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com