Guerre contre le Liban : «MDM» dénonce des atteintes au droit humanitaire





Paris-Agences
Médecins du monde (MDM) dénonce les "atteintes flagrantes au droit international humanitaire" portées par l'armée israélienne pendant l'offensive de juillet-août, dans un rapport publié hier sur les conditions de vie et de santé des civils du Liban Sud.
L'organisation humanitaire conclut à cinq grandes violations du droit humanitaire, après une mission sur place de la juriste Marie-Claire Allain.
"Dans la poursuite de ses objectifs militaires consistant à éradiquer une organisation mouvante (le mouvement chiîte libanais Hezbollah, ndlr), l'Etat d'Israël a failli à son obligation de distinction entre les combattants et les personnes civiles", estime MDM.
L'ONG évoque aussi la "violence des attaques systématiques", qui peut être considérée comme une "punition collective infligée à la population libanaise en répression à un soutien populaire apporté au Hezbollah", alors qu'en droit international les "représailles" contre des civils sont interdites.
MDM dénonce aussi la mise hors d'usage d'installations "indispensables à la survie des populations civiles" et "le manque d'accès aux populations et des populations aux soins vitaux pendant le conflit".
Un rapport de quatre experts de l'Onu publié le 3 octobre a également conclu à de "graves violations" des droits de l'homme et du droit humanitaire par Israël.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com