Afghanistan : Un gouverneur échappe à une tentative d’assassinat





Le Quotidien-Agences
Le gouverneur d'une province de l'est de l'Afghanistan a affirmé avoir échappé hier à une tentative d'assassinat qui a coûté la vie à un responsable de l'administation locale.
Par ailleurs, deux soldats de l'Otan ont été blessés dans une attaque dans le nord et trois talibans ont été tués dans le sud.
"Une bombe a explosé au passage du véhicule de tête", a expliqué le gouverneur de la province de Laghman, Gulab Mangal, qui se trouvait dans le second.
Lorsque les occupants se sont arrêtés pour examiner les dégâts, ils ont essuyé des tirs d'armes légères, qui ont tué un responsable du gouvernement local, a-t-il ajouté.
Un porte-parole présumé des talibans, Mohammad Hanif, a revendiqué l'attentat.
Le gouverneur du district de Khogyani, dans la province de Nangarhar (est) et quatre autres personnes, dont les chefs locaux de la police et du renseignement, avaient été tués le 9 octobre, dans un attentat à la bombe contre leur véhicule. Un porte-parole des talibans avait revendiqué l'attentat.
Hakim Taniwal, le gouverneur de la province de Paktia, également dans l'est de l'Afghanistan, avait été tué le 10 septembre dans un attentat suicide, revendiqué par les talibans. Son neveu et le chef de ses gardes du corps avaient également péri.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com