Washington maintient les sanctions contre Khartoum





Le Quotidien-Agences
Washington a ordonné le maintien de la totalité des sanctions contre le gouvernement soudanais, mais y a ajouté l'interdiction de toute transaction liée aux activités pétrolières et pétrochimiques, a annoncé la Maison-Blanche.
Le décret signé par Bush maintient le blocage de tous les avoirs du gouvernement soudanais aux Etats-Unis, imposé le 3 novembre 1997 par le président Bill Clinton.
Le décret invoque "les politiques et les actions du gouvernement du Soudan, qui violent les droits de l'Homme, en particulier (...) au Darfour", région du Soudan en proie à la guerre civile.
Le décret ajoute aux mesures de 1997 l'interdiction faite à tout Américain de transaction en lien avec les industries pétrolières et pétrochimiques au Soudan, y compris les services relatifs aux champs de pétrole et les gazoducs et les oléoducs.
Le Conseil de sécurité de l'ONU a décidé le 31 août l'envoi d'une force de l'ONU d'environ 17.000 soldats et 3.000 policiers pour prendre la relève de la Mission de l'Union africaine (AMIS).
Mais le président soudanais Omar el-Béchir s'oppose farouchement à un tel déploiement, qu'il assimile à une tentative de recolonisation du Soudan.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com