Caisse Nationale d’Assurance-Maladie : Vers la révision à la hausse des honoraires des médecins





Tunis-Le Quotidien
Les réunions consacrées au «toilettage» des conventions sectorielles régissant les rapports entre la Caisse Nationale d’Assurance-Maladie (CNAM) et les syndicats des prestataires de soins se poursuivent. La dernière en date s’est tenue vendredi dernier entre les négociateurs de la caisse et le Bureau de la section de la radiologie relevant du Syndicat Tunisien des Médecins Libéraux (STML). A en croire des sources proches de la direction centrale de la CNAM, les honoraires des médecins y ont été au centre des débats.
La caisse a en effet formulé de nouvelles propositions à ce sujet. Ainsi, la consultation chez le généraliste passera de 12 à 13 dinars. De son côté, la consultation chez le spécialiste passera de 19 à 20 dinars.
La première mouture du projet de la convention sectorielle élaborée par la caisse a fixé les tarifs des consultations à 10d,500 et 17 dinars respectivement pour le généraliste et le spécialiste.
En dépit de cette révision à la hausse des honoraires, le STML estime que la nouvelle proposition reste en deçà des attentes des médecins et s’attache à l’application de la fourchette d’honoraires ordino-syndicales.
Le syndicat pense que l’augmentation du volume de travail des cabinets médicaux ne se traduira pas par une augmentation parallèle des revenus.
Ceci dit, les médecins travailleront plus pour gagner moins sans compter les risques du nivellement vers le bas de la qualité des soins.
En ce qui concerne la radiologie, l’intérêt s’est porté sur la mise en valeur de certains actes radiologiques engendrant des coûts raisonnables par rapport au secteur public.
D’autre part, le STML s’attache à séparer les honoraires des médecins de ceux des cliniques d’hémodialyse en attendant de réviser les forfaits en concentration avec la CNAM et la chambre syndicale (UTICA) des cliniques d’hémodialyse.

Walid KHEFIFI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com