UGTT : Controverse sur la limitation des mandats au sein du Bureau exécutif





Tunis-Le Quotidien
La commission chargée de réviser le règlement intérieur de l’UGTT et de peaufiner le projet de restructuration de l’organisation s’est réunie hier à Tunis. La question relative à la limitation du nombre des mandats des membres du Bureau exécutif à deux seulement a été âprement discutée au sein de cette commission présidée par M. Hédi Ghodbani, secrétaire général adjoint de la Centrale syndicale chargé du règlement intérieur et regroupant 30 membres de la commission administrative nationale.
De nombreux syndicalistes s’opposent en effet à la suppression de cette disposition adoptée lors du congrès extraordinaire de Djerba qui s’est tenu du 7 au 9 février 2002 d’autant plus qu’elle n’a pas un effet rétroactif. Explication: le secrétaire général de l’UGTT et les autres membres du Bureau exécutif pourront présenter leurs candidatures au 21ème congrès de l’organisation qui se tiendra du 14 au 16 décembre prochain mais ils briguent un second mandat. D’autres syndicalistes s’attachent cependant à «gommer» cette mesure afin d’assurer un minimum de continuité au sein des instances dirigeantes de l’UGTT.
A en croire des sources dignes de foi à la Place Mohamed Ali, deux alternatives se présentent.
La première consiste à soumettre ce point au congrès qui représente la plus haute instance de décision. La deuxième n’est autre que la tenue d’un conseil national après le congrès pour trancher sur cette question controversée. Une chose est cependant sûre : les voix revendiquant l’alternance au sein des instances dirigeantes de la centrale pèseront de tout leur poids pour préserver ce «précieux acquis» résultant du débat démocratique ayant marqué le congrès de Djerba.

W.K.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com