Bush refuse un dialogue bilatéral : Kim Jong-Il a “certains choix” à faire





Le Quotidien-Agences
Le président George W. Bush a refusé un dialogue bilatéral avec Pyongyang, mais a estimé que la pression conjuguée des Etats-Unis et des voisins de la Corée du Nord allait contraindre le numéro un nord-coréen Kim Jong-Il à faire "certains choix".
"Il va devoir faire certains choix. Il y a mieux à attendre pour son pays", a dit Bush à la chaîne de télévision Fox News selon des extraits d'un entretien qui devait être diffusé dans la soirée.
"Je suis profondément préoccupé devant la famine qui sévit en Corée du Nord. Je suis inquiet de l'existence de camps de concentration en Corée du Nord. Je suis inquiet des conditions de vie en Corée du Nord", a déclaré Bush.
"Et à présent nous signifions — pas seulement les Etats-Unis mais d'autres pays — signifient très clairement à la Corée du Nord qu'il y a mieux à attendre", a dit Bush deux jours après l'adoption par le Conseil de sécurité de l'ONU de sanctions punissant la Corée du Nord pour l'essai nucléaire effectué le 9 octobre.
Bush a insisté sur l'approche diplomatique multilatérale. Il a rappelé la démarche bilatérale et l'accord passé par l'administration de son prédécesseur Bill Clinton avec le régime nord-coréen, et observé que cela ne "marchait pas" et que Pyongyang avait enfreint l'accord.
"Mon idée sur la question est très simple: plus il y a de dirigeants disant la même chose à la Corée du Nord, plus il est probable que nous parvenions à résoudre ce problème pacifiquement", a-t-il dit.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com