E.O.G.K. : La paire Maameri – Cardoso sera recomposée





Les Aiglons ont été mal récompensés de leur abnégation et de leur audace, en concédant le nul (1-1) à leur prestigieux rival clubiste dans les arrêts de jeu, après y avoir longtemps cru.

Pourtant, encore une fois, comme ce fut le cas contre l’USMo ou à Gafsa, la qualité du jeu y était. Mais la victoire fuit les hommes de Lotfi Jebara depuis le 17 septembre et leur succès (2-1) à Bizerte, après une première victoire (1-0) dans le derby face à l’ASMarsa, le 20 août, date inaugurale de la saison.

Confirmation
Dans ces deux succès, la part prise par le duo offensif Maameri-Cardoso s’était avérée prépondérante. Dans le choc face aux «Rouge et Blanc», sous une pluie battante, si le Brésilien a confirmé ses dons de tireur émérite et son sens du but, marquant des 20 mètres sur balle arrêtée d’une frappe sèche, l’ancien Mégrinois ne disputa que les sept dernières minutes.
En vérité, Jebara considère que Maameri n’avait pas encore une condition physique lui permettant de jouer plus, se remettant d’une blessure et ayant travaillé en aparté le plus clair du temps (contracture aux ischio jambiers).

Trop de fébrilité
Trois expulsions dans les deux premières rondes, puis les choses sont rentrées dans l’ordre. Trop de nervosité et de fébrilité dans les premières sorties ont lourdement pénalisé la formation gouletteoise-kramiste, touchant essentiellement l’arrière-garde.
Karim Ajmi, exclu dès le premier match de la saison devant l’Avenir, a écopé samedi dernier d’un carton jaune qui témoigne d’une certaine fébrilité. Tout comme Hammami et Nabil Hamed qui eurent cette saison leur part de sanctions disciplinaires. Les “Verts” sont-ils excessivement impulsifs dans cette première partie de la saison Hamed et Hammami ayant été expulsés face à l’Etoile (0-1).
Mais encore une fois, malgré une affiche alléchante, le public gouletteois et kramiste n’a pas répondu présent contre le CA, l’EOGK avait l’impression d’évoluer à l’extérieur. C’est là le plus gros handicap des copains de l’excellent Rami Jeridi qui ne sentent plus leurs supporters derrière eux depuis leur installation durable au stade Chtioui de la Marsa.

Gharbi et Ben Chaabane ont serré les dents
Hatem Gharbi et Kaïes Ben Chaabane, les deux recrues de JS ont su surmonter leurs soucis physiques (cheville) pour se préparer convenablement et donner le meilleur d’eux-mêmes lors du match nul face au CA. Ils ont disputé toute la partie prouvant qu’ils restaient deux solides titulaires dans le dispositif des “Verts”. Dès la prochaine sortie, Jebara pourra compter sur un autre renfort, celui de Maameri qui sera aligné cette fois d’entrée de jeu.

S.R.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com