C.S.H.L. : La concrétisation, ce mal endémique





L’indigence offensive a encore joué de mauvais tours lors du match du CSHL face à l’OB lors de la 6ème journée de L1.

Ce match à six points que les Hammam-lifois espéraient remporter pour consolider leur succès de la semaine précédente contre le CA, a failli tourner au «vinaigre» pour eux, n’eut été l’excellente prestation de leur gardien Larbi Mejri.
Il ne fait pas de doute que le groupe de Nizar Khanfir a progressé par rapport au début de la saison, notamment au niveau défensif, mais le handicap de la concrétisation demeure entier.
A l’issue de la rencontre face aux Béjaois, le coach banlieusard était dépité par ce semi-échec : «nous n’avons pas pu concrétiser les quelques occasions qui se sont présentées à nous. Nous avons résolument opté pour l’attaque, notamment en 2ème mi-temps, mais la réussite n’était pas au rendez-vous. L’état très lourd du terrain ne nous ce pas aidé à développer notre jeu.
N’empêche que mes joueurs n’ont pas lésiné sur l’effort pour aller chercher la victoire. Nous allons nous remettre au travail afin de dépasser nos handicaps. Avec cet état d’esprit, nous allons certainement finir par trouver les solutions idoines pour les problèmes de l’attaque...».
En attendant, le CSHL ne cesse de gaspiller des points, surtout à domicile où il n’a pas connu de victoire jusqu’à maintenant, se contentant d’une défaite et de deux nuls.
Un constat, qui peut, à la longue, finir par faire douter les joueurs qui n’arrivent pas à imposer leur jeu lorsqu’ils jouent chez eux.
Etant essentiellement une équipe de contres, le CSHL doit évoluer autrement face aux équipes qui viennent à Hammam-lif pour appliquer ce même système de jeu.
Les Banlieusards sont donc appelés à changer de fusil d’épaule s’ils veulent progresser dans le jeu et dans le classement. Mais possèdent-ils les moyens d’y parvenir avec un effectif assez limité,; surtout au niveau offensif et de surcroît très jeune et inexpérimenté ?
On saura la réponse dimanche prochain contre le CAB où les Hammam-lifois seront à Bizerte face à un autre défi qu’ils doivent impérativement relever pour ne pas rester embourbés dans les profondeurs du classement.

Moncef SEDDIK




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com