Prévention routière-Aïd El Fitr : Haro sur le portable et l’excès de vitesse… !





Par souci de sensibiliser les usagers de la route pour passer un Aïd sans accident, l’ATPR est l’acteur d’une campagne de prévention et de sensibilisation d’envergure qui aura lieu sur tout le territoire. Elle a pour slogan «Un Aïd en sécurité sur la route est un joyeux Aïd en famille»…

Tunis - Le Quotidien
Fête de l’Aïd El Fitr aidant, le trafic routier prendra des proportions exceptionnelles dans quelques jours sur tout le territoire. Mais l’expérience des années passées a toujours montré que les fêtes ne passent jamais sans que nos routes ne soient le théâtre de drames. Les accidents de circulation mortels viennent toujours troubler les fêtes des centaines de familles.
Cette tendance mobilise, en fait, plusieurs parties intervenantes relevant des ministères concernés par le dossier des accidents de la circulation mais aussi la société civile. L’Association Tunisienne de la Prévention Routière (ATPR) qui demeure l’une des structures les plus actives dans ce sens ne chômera pas durant les jours de l’Aïd El Fitr, à l’instar des différents événements religieux et nationaux.
En prévision de l’Aïd El Fitr qui sera célébré lundi ou mardi prochain, l’ATPR a mobilisé toutes ses ressources matérielles et humaines pour réussir une campagne de prévention et de sensibilisation devant cibler les usagers de la route sur tout le territoire du pays.

Les portables qui tuent…
Les actions de cette campagne de sensibilisation s’articuleront sur trois axes principaux à savoir l’excès de vitesse, le port de la ceinture de sécurité et l’usage du téléphone portable au volant. Le choix de ces trois thèmes a été dicté, selon les organisateurs de la campagne par le nombre de plus en plus croissant des accidents graves et mortels dus au non respect des règlements en vigueur concernant ces trois formes d’infractions.
L’usage du portable au volant devenu un phénomène très courant dans nos murs est une cause directe de centaines d’accidents enregistrés chaque année en Tunisie. C’est pourquoi les associations de la société civile intervenantes dans le domaine de la prévention routière ne cessent de tirer la sonnette d’alarme et de revendiquer des mesures plus strictes de la part des structures compétentes pour remédier à la situation et persuader les récalcitrants et les récidivistes.
A rappeler que le parc automobile de Tunisie compte aujourd’hui plus de 1 million de véhicules. Le nombre de personnes titulaires de permis de conduire est encore plus important puisqu’il s’élève à plus de 1 million 800 conducteurs.
Cette population est responsable de plus de 11 000 accidents par an. Lesquels accidents font chaque année plus de 15 mille morts, en provoquent des pertes matérielles évaluées à plus de 500 millions de nos millimes…

Hassen GHEDIRI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com