Pour un nombre signifiant d’Américains : Le lobby israélien facteur N° 1 de la guerre en Irak





Un nouveau sondage commandé par The Council of the National Interest Foundation montre qu’un nombre signifiant d’Américains se méfient de la puissance du Lobby Israelien et pensent qu’il est derrière l’invasion de l’Irak et le ton belliqueux de la Maison-Blanche et du Congrès envers l’Iran.

Le Quotidien-Agences
Le sondage mené par Zogby International révèle que 39 % des Américains sont «d’accord» ou «assez d’accord» que l’action du Lobby Israelien menée auprès de la Maison-Blanche et du Congrès ont été le facteur clé pour l’engagement de la guerre en Irak et maintenant pour la confrontation avec l’Iran. Cependant un nombre identique , 40% expriment leur «solide désaccord ou sont assez en désaccord» avec cette position . . 20 % des sondés , un peu plus que 1/5 n’a pas de certitude.
Le sondage suggère que les charges en matière d’espionnage contre deux employés de l’American Israel Public Affairs Committeee (AIPAC = Note du traducteur : «principal lobby juif aux USA») et la publicité donnée à la nouvelle étude sur la puissance du Lobby Israelien par deux éminents professeurs a eu un effet sur l’inquiétude du peuple a l’égard du Lobby .
L’étude universitaire faite par les Professeurs John Mearsheimer de l’Université de Chicago et Stephen Walt de l’Université d’Harvard a été publiée dans le London Review of Books en Mars 2006 et a été le sujet d’un récent débat à la Peter Cooper Union qui rassemblait le Professeur Mearsheimer, le Professeur Rashid Khalidi (Columbia University) et le Professeur Tony Judt ( New York University) ainsi que trois Pro-Sionistes d’influence , Martin Indyk, Dennis Ross, et Shlomo Ben Ami.
Le détail du sondage montre que 46% des Démocrates inclinent à croire que Le Lobby a influencé la décision de déclencher la guerre en Irak alors que 45% des Républicains inclinent à croire qu’il ne l’a pas fait .
Selon les opinions religieuses, alors que les Protestants sont divisés sur le role du Lobby dans l’invasion de l’Irak , 49 % des Catholiques voient la main du Lobby dans l’invasion de l’Irak alors qu’une majorité écrasante de juifs, 77%, sont en désaccord avec cette position. Parmi les groupes ethniques les Hispaniques (53%) pensent que le role du Lobby a influencé la décision.
Selon les groupes d’âge , 50% des jeunes de 18 à 29 ans sont d’accord pour affirmer que Le Lobby Israélien contribue à former l’actuelle politique pro-guerre . Comme l’on pourrait s’y attendre ceux qui s’appellent «Progressistes»(49%) ou Libéraux (52%) sont d’accord sur le role du Lobby alors que ceux qui se disnent «modérés» (42%) et «très conservateurs» (44%) ne sont pas d’accord avec cette idée tout comme un pourcentage signifiant de diplomés de l’enseignement supérieur .
Eugène Bird président de la Council for the National Interest Foundation commentant le sondage : «Il démontre la nécessité d’élargir la circulation de l’information concernant le rôle des Néo-Conservateurs et du Lobby Pro Israélien dans les couloirs du pouvoir qui a conduit à l’invasion de l’Irak en 2003».




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com