Le maire de Londres tire les sonnettes d’alarmes : Les Musulmans souffrent de graves discriminations





Le Quotidien-Agences
Les musulmans de Londres, qui représentent un habitant de la capitale britannique sur douze, sont victimes de "graves discriminations et préjugés", a déclaré hier Ken Livingstone, le maire de Londres, à l'occasion de la publication d'un rapport, "Muslims in London".
"Un Londonien sur douze est musulman et les communautés musulmanes de Londres, dans toute leur diversité, doivent jouer un rôle essentiel dans la vie de notre ville", a indiqué Livingstone, cité dans un communiqué, relevant que "pourtant, les musulmans de Londres affrontent de graves discriminations et préjugés".
Plus de 40% des musulmans de Londres sont nés au Royaume-Uni.
Selon Livingstone, les musulmans sont "de manière disproportionnée victimes de crimes liés à la religion, plus que tout autre communauté religieuse".
Ils ont également le plus bas taux d'emploi avec seulement 15% des femmes de plus de 25 ans qui travaillent à plein temps, contre 37% pour la moyenne nationale.
Seulement 42% des jeunes musulmans de 16 à 24 ans sont "économiquement actifs" (60% pour la moyenne nationale) et ils ont le plus bas niveau de qualification.
Par ailleurs, un tiers des musulmans du Royaume-Uni vivent dans des foyers surpeuplés. A Londres, ils sont 40%.
Le rapport, le premier du genre, a été préparé en collaboration avec le Conseil des musulmans de Grande-Bretagne (MCB), la plus importante organisation musulmane du pays.
Il tombe "à point nommé" alors que la Grande-Bretagne est en plein débat sur le port du voile et l'intégration de la population musulmane, a relevé Livingstone tout en espérant qu'il "permettra d'accroître la compréhension entre les communautés et de combattre une partie de l'ignorance, des préjugés et de l'islamophobie apparus dans certains médias".
C'est un rapport "révolutionnaire" qui rassemble des données de différentes sources et qui identifie les besoins de la communauté, a déclaré Muhammad Abdul Bari, secrétaire général du MCB. Il représente un "modèle" pour les autres grandes villes du pays et d'Europe, a-t-il précisé.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com