Maison de la culture Ibn Rachiq : Quand l’Iran fait son cinéma





Avant l’inauguration officielle de son centre culturel, l’Ambassade de la République Islamique d’Iran est entrée dans le vif du sujet, lançant la semaine du cinéma. Rendez-vous à partir de ce soir et jusqu’au 13 du mois courant, à la Maison de la culture Ibn Rachiq.


Durant une semaine, les cinéphiles sont invités à mieux découvrir le cinéma iranien et les sujets de prédilection de ses cinéastes. Sept films et sept regards différents sont proposés au public de la maison de la culture Ibn Rachiq qui vient d’ouvrir ses portes après des années de fermeture. Jouissant d’une bonne réputation artistique, le cinéma iranien a réussi ces dernières années à s’imposer sur la scène internationale, attirant l’attention des critiques et du public.
La semaine du cinéma iranien constitue une fenêtre pour les cinéphiles tunisiens pour découvrir cette expérience prometteuse et les approches d’un bon nombre de cinéastes comme Abrej Qadri, Hamid Jabali, Naceur Taquaiî, Ali Hatimi, Kamel Tabrizi, Mehdi Fakhim Zadah etc. Le coup d’envoi de cette semaine du cinéma sera donné ce soir, avec le film «Sam et Narjès», en présence de son Excellence Mohamed Taqi Moayed, ambassadeur de la République Islamique d’Iran et le ministre tunisien de la Culture et de la sauvegarde du patrimoine.
Cette soirée d’ouverture, prévue à 18h30, sera l’occasion pour l’ambassadeur iranien, qui vient de débarquer chez nous, de savourer les ambiances tunisiennes. «L’enfant de Mariam», «Une page sans écriture», «La perfection d’un roi», «Le tapis volant», «L’épouse» et «La nuit de Yelda», sont sept films qui permettront au public d’aller loin dans cette plongée cinématographique iranienne. Diverses histoires et visions artistiques seront présentées tout au long de cette semaine. Une chance à saisir, surtout qu’il s’agit de l’unique occasion pour voir des films iraniens, bien sûr en attendant l’ouverture du Centre Culturel Iranien et l’annonce de sa programmation. «Le démarrage des activités de notre centre sera pour bientôt», nous ont confié les responsables iraniens.

Imen ABDERRAHMANI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com