Les jeunes et la Saint-Valentin : Hymne à l’amour à «cœur» et à cri





Demain, c’est la fête de la Saint-Valentin. Plusieurs personnes chanteront l’hymne de l’amour. Ce noble sentiment sera en vedette. Même si cette fête ne vient pas de chez nous, il semble que la majorité des jeunes tunisiens la célèbreront. Que représente justement
la Saint-Valentin pour les jeunes ?


Tunis-Le Quotidien
Les vitrines des boutiques de commerce, les fleuristes, les chocolatiers et les parfumeries proposent des articles de cadeaux conçus spécialement pour la fête de l’amour. La majorité des jeunes gens semblent y laisser une grande partie de leurs économies pour pouvoir exprimer un «je t’aime» assez spécial en ce jour où l’amour est roi.
La Saint-Valentin fait partie d’une culture occidentale qui a instauré la tradition de s’offrir des cadeaux le 14 février. L’homme offre un paquet de chocolat enrobé dans un emballage garni de cœurs et des fleurs rouges en nombre pair à sa bien-aimée. La femme est censée offrir à son amoureux un livre et des fleurs rouges en nombre impair. Or, même si les Tunisiens célèbrent cette fête occidentale, ils ne suivent pas intégralement la tradition qui s’en suit. Jeunes et moins jeunes profitent de l’occasion pour s’offrir mutuellement des cadeaux. Ils en profitent également pour exprimer leurs sentiments les plus passionnés. Toutefois, certains n’ayant pas d’amoureux semblent vivre assez mal ce jour de fête. Ils savent que personne ne leur réservera de cadeaux et que leur cœur solitaire n’aura pas droit à des mots doux. D’autres, même s’ils sont amoureux, trouvent cette fête intruse et le jour de la Saint-Valentin n’a aucune spécificité pour eux. Et entre les uns et les autres, nombre de jeunes pensent que la Saint-Valentin ne doit pas être l’apanage des couples amoureux. Ils trouvent que l’amour est un sentiment si noble qu’il mérite d’être sous les feux de la rampe et que l’amour englobe également la famille, les amis…
Dans une rue du centre-ville, deux jeunes hommes s’adossent à un mur, ils tiennent un papier dans les mains et semblent totalement absorbés par la lecture. Ils ne lisent pas une feuille d’examen. L’un des jeunes hommes demande l’avis de son ami à propos de ce qu’il a écrit justement à son amoureuse pour la Saint-Valentin. Il s’agit de Wael Hosni, 18 ans. Le jeune élève ne se souvient pas avoir été autant inspiré pour ses dissertations. L’amour fait des miracles semble-t-il : Le jeune homme a trouvé une grande aisance à rédiger son écrit. «J’ai trouvé une grande facilité à écrire cette lettre. Pourtant, je ne suis pas du genre poète et la rédaction n’est pas mon point fort. Mais s’agissant de la fille que j’aime, les phrases venaient toutes seules dans mon esprit. Je trouve que la fête de l’amour est une occasion pour tous ceux qui s’aiment pour déclarer leur flamme, prouver leur passion et exprimer leur dévouement l’un pour l’autre. Je connais cette fille depuis deux ans et mes sentiments grandissent de jour en jour. La Saint-Valentin est le jour où le monde entier parlera un seul langage, celui de l’amour. Pour qu’elle se sente aimée et chérie, je lui ai écrit des mots d’amour et je compte lui offrir un cadeau. Je n’arrive toujours pas à me décider parce que je voudrais tant lui acheter quelque chose qui symbolise réellement l’intensité de mes sentiments envers elle. Il se peut que j’opterai pour un parfum parce que c’est doux comme cadeau. J’espère qu’elle va apprécier mon geste et qu’elle comprendra qu’elle compte tellement pour moi. Demain, je veux qu’elle ait la certitude qu’il y a un cœur qui bat pour elle et veille sur elle et sur son bonheur. L’amour est un besoin réel pour tout être humain et cela lui permet d’avoir un équilibre affectif et psychique», dit-il.
Chamseddine Ben Mohamed, 18 ans, est surexcité à l’idée de voir son amoureuse demain et de lui offrir un cadeau. «J’ai offert à ma chérie une peluche l’année dernière. Elle m’a offert un bracelet en argent avec nos deux prénoms gravés dessus. Certes, nos moyens ne nous permettent pas de nous offrir des cadeaux très chers, mais nous misons surtout sur la valeur du symbole plutôt que sur le coût. Si j’avais les moyens, je lui aurais offert un gigantesque cadeau qui coûtera une petite fortune. En attendant de pouvoir le faire, je lui offrirai un présent qui symbolise mon amour et je lui écrirai des mots qui expriment ma fidélité à Chayma et mon dévouement pour elle. Certains disent que la Saint-Valentin est une fête qui n’est pas de chez nous, pourtant ils se permettent de célébrer le jour de l’An alors que c’est une fête qui ne fait pas non plus partie de notre culture. Je pense que ces personnes-là ne connaissent pas l’amour et elles trouvent cet alibi comme prétexte pour ne pas offrir et pour justifier leur avarice et leur manque de créativité. Pourquoi ne pas célébrer une occasion s’il n’y a aucun mal ? L’amour est un noble sentiment qui nous permet de construire et d’être positif. Si tout le monde s’aime, cela diminuera les catastrophes, les guerres et la haine. La paix dans le monde est tributaire de notre capacité d’aimer les autres, de leur vouloir du bien et de leur souhaiter une vie heureuse», dit-il.
Rihab, 15 ans, partage le même avis. La jeune fille trouve très positif que l’on célèbre la fête de l’amour. «Même ceux qui ne vivent pas en couple et qui n’ont pas d’amoureux devraient fêter la Saint-Valentin. D’ailleurs, je ne vois pas pourquoi certains continuent de dire que cela fait partie de l’imitation aveugle d’un mode de vie occidental. Le fait de faire plaisir aux autres et de leur offrir des cadeaux ne peut qu’être d’apport positif ! L’amour n’est pas l’apanage des couples. C’est le sentiment le plus noble qui soit et qui peut concerner tout le monde. Certes, je sens un petit pincement au cœur à voir plusieurs filles se balader avec des fleurs rouges dans la main et un paquet de cadeau. Mais, je ne les envie pas, je me sens heureuse pour elles. Lorsque je rentre chez moi, je profite de l’occasion pour faire mes vœux à ma famille et pour faire un cadeau à ma maman, gage de mon amour envers elle», dit-elle.
Alyssa, 15 ans, dit que le jour de la Saint-Valentin, même s’il est censé être la fête des amoureux, reste une occasion pour tous les êtres humains pour oublier les rancunes et les rancoeurs et pour s’aimer et faire la paix. «Je me sens très heureuse à l’arrivée de cette date. Pourtant, je sais que personne ne me réserve un cadeau ou des mots d’amour. Je suis encore jeune pour les histoires d’amour mais cela me donne la chair de poule de voir des personnes s’aimer et s’échanger des cadeaux, des mots doux et des promesses de fidélité. Le monde entier devrait profiter de ce jour d’amour pour vivre en paix et faire plaisir aux autres», dit-elle.

Abir CHEML




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com