Condamnation à mort de Ramadan : Washington insiste sur le respect des procédures





Le Quotidien-Agences
Les Etats-Unis ont rappelé, lundi, la nécessité pour les autorités irakiennes de respecter strictement les procédures des exécutions après la condamnation à mort par pendaison de l'ancien vice-président irakien, Taha Yassine Ramadan, pour crimes contre l'humanité.
«Il est évident que c'est un processus irakien, un processus mené par les Irakiens», a déclaré à la presse un porte-parole du département d'Etat, Tom Casey.
«Notre souci est que tout au long de ce processus, les procédures adéquates soient respectées et que le gouvernement irakien se conforme aux réglementations (...) sur ce genre de choses», a ajouté le porte-parole. «Les procédures et les critères de ce genre d'exécutions sont précisés dans les lois irakiennes et c'est ce que nous voulons qu'ils respectent», a-t-il conclu.
Une vidéo pirate de la pendaison de Saddam Hussein le 30 décembre, montrant l'ex-président insulté et pris à parti par plusieurs témoins lors de ses derniers instants, avait suscité l'indignation de la communauté internationale.
Deux semaines plus tard, l'exécution de Barzan Al-Tikriti, ancien patron des services secrets, et Awad Al-Bandar, ex-président du tribunal révolutionnaire, avait également provoqué des critiques, la tête de Tikriti s'étant détachée lors de la pendaison.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com