Radès Accusé de viol, il est innocenté par la victime





Agée de seize ans, cette adolescente née de parents inconnus a pris l’habitude de fuguer à chaque fois du foyer d’accueil pour se réfugier chez une dame originaire de Radès. Sa mère adoptive a accusé l’un des voisins d’avoir violé la fille en question.


Tunis - Le Quotidien
Les faits ont éclaté suite à une plainte déposée par une dame qui a accusé un jeune homme de son quartier d’avoir violé une fille qui loge chez elle.
Convoqué au poste, le jeune homme a avoué les faits déclarant avoir connu la fille en question dans des conditions particulières.
En effet, en se promenant au centre-ville de Radès, il a rencontré l’adolescente qui a accepté d’aller faire un tour avec lui dans la forêt située à proximité de la ville.
Arrivés sur les lieux, les deux jeunes sont allés trop loin dans leur aventure. La jeune fille a accepté en effet de se donner au jeune homme. Après quoi, il lui a remis la somme de dix dinars.
Coup de théâtre, interrogée de son côté, la jeune fille a confirmé les dires du jeune homme mais niant avoir été violée.
Dès lors, la mère adoptive s’est trouvée impliquée dans deux affaires aussi graves l’une que l’autre, à savoir le délit d’abriter une mineure placée sous sa tutelle et de fausses informations ayant conduit à l’ouverture d’une enquête policière.
Pour des raisons humanitaires, l’accusée a été laissée en liberté conditionnelle en attendant d’être traduite devant la justice.

H.M.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com