Réanimation néonatale et pédiatrique : Les experts au chevet des nouveau-nés…





La réanimation néonatale et pédiatrique fera l’objet d’un meeting médical international qui se tiendra à Tunis les 16 et 17 février.


Tunis - Le Quotidien
Il importe de préciser à cet effet que la mortalité infantile mais aussi maternelle sont le cheval de bataille de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Le sujet représente également un défi pour la santé publique en Tunisie.
Il va sans dire que les statistiques du Fonds des Nations Unies pour la Population (FNUAP) révèlent une situation peu inquiétante dans nos murs. Certes, la démocratisation du planning familial est pour beaucoup dans l’amélioration des conditions d’accouchement et de naissance. Mais, certains cas, notamment dans le Nord-Ouest, font exception à cette règle.
Organisé par le service de néonatalogie de l’hôpital Charles Nicolle en collaboration avec le service de réanimation pédiatrique de l’hôpital d’enfants, le meeting regroupera d’éminents spécialistes tunisiens et étrangers, originaires d’Italie, du Maroc, de France, d’Algérie et du Liban, ces spécialistes sont des néonatalogistes, des pédiatres, des réanimateurs, des chirurgiens pédiatres, des obstétriciens et des sages-femmes.
Pour leur part, les infirmiers qui exercent en pédiatrie ou en néonatalogie vont bénéficier d’un atelier pratique qui aura lieu en marge de ce meeting et dont le thème est: «Les abords vasculaires chez le nouveau-né».
Et le Professeur Zohra Marrakchi coordinatrice du meeting, de souligner que cette manifestation d’envergure se tient dans le but de réunir des spécialistes d’ici et d’ailleurs pour échanger leurs différentes expériences. D’autant plus que la réanimation néonatale et pédiatrique constitue désormais un nouvel enjeu de la santé publique: «Cette démarche s’inscrit dans le cadre des efforts du corps médical et paramédical pour être toujours à la pointe des données scientifiques internationales et pour maîtriser parfaitement les techniques de pointe», explique la spécialiste.
Et d’ajouter que cet effort correspond parfaitement aux objectifs des programmes nationaux et des orientations de la santé publique qui tendent à améliorer les indicateurs de la mortalité néonatale.

M.K.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com