Sadr en Iran pour un court séjour





Le Quotidien-Agences
Le chef chiîte irakien, Moqtada Sadr, accusé par les Etats-Unis d'attiser les violences en Irak, est en Iran pour un court séjour et sera de retour sous peu dans le pays, a indiqué hier un conseiller du Premier ministre irakien, Nouri Al-Maliki.
"A ma connaissance, il fait un séjour en Iran. Il s'est souvent rendu en Iran. Il est en Iran pour un court séjour", a déclaré Sami al-Askari en précisant qu'il y avait été "officiellement invité".
Mardi soir, plusieurs chaînes de télévision américaines avaient fait état du départ pour l'Iran du chef de l'Armée du Mahdi d'être en grande partie responsable des violences confessionnelles en Irak. Ces médias liaient ce départ au nouveau plan de sécurité destiné à pacifier la capitale irakienne.
Dans son édition d’hier, le quotidien britannique The Guardian a pour sa part affirmé que les principaux chefs de l'Armée du Mahdi, emmenés par Moqtada Sadr, s'étaient réfugiés en Iran pour éviter d'être pris pour cible par le nouveau plan de sécurité. "Je n'ai aucune information faisant état du départ pour l'Iran des dirigeants du courant Sadr", a pour sa part déclaré le conseiller.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com