Sous certaines conditions : Israël dit vouloir faire la paix avec la Syrie





Le Premier ministre israélien Ehoud Olmert a déclaré hier que son pays souhaitait faire la paix avec la Syrie sous certaines conditions.
"Nous voulons faire la paix avec la Syrie, et s'il y a la paix, nous serons satisfaits et heureux", a-t-il affirmé lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue turc Recep Tayyip à Ankara, mais "nous voulons particulièrement que la Syrie cesse de soutenir le terrorisme et respecte les règles posées par la communauté internationale".
Dans des déclarations à la presse turque publiées au deuxième jour de sa visite officielle en Turquie, principal allié de l'Etat juif dans le monde musulman, Olmert s'est dit optimiste sur l'issue d'un prochain sommet avec le président palestinien Mahmoud Abbas et la secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice.
"J'ai de l'espoir (...) Ce sera un bon bon début si nous pouvons jeter les bases solides de futurs négociations avec les Palestiniens", a dit notamment Olmert au journal Milliyet. Le sommet tripartite doit se tenir le 19 février dans un grand hôtel à Al Qods, selon les médias israéliens et des diplomates occidentaux. La Feuille de route, dernier plan de paix international, est resté lettre morte depuis son lancement en 2003.
La Turquie, qui entretient d'excellents rapports avec l'Autorité palestinienne également, a par le passé offert sa médiation pour des discussions de paix israélo-palestiniennes et pour une éventuelle relance d'un dialogue politique entre Israël et la Syrie.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com