Course à la Maison-Blanche : Al Gore se désiste





Le Quotidien-Agences
L'ancien vice-président américain Al Gore, héros de la lutte contre le réchauffement climatique, ne compte pas entrer dans la course à la Maison-Blanche en 2008. "Je n'ai pas l'intention de me présenter à l'élection présidentielle", a-t-il affirmé à Los Angeles pour la BBC.
"En aucune circonstance, je n'envisage de me présenter" à la présidentielle, a-t-il insisté, en estimant qu'il fallait faire de la politique autrement. Ancien candidat malheureux du parti démocrate à la présidence des Etats-Unis contre George W. Bush en 2000, Gore sillonne actuellement le monde avec son documentaire "Une vérité qui dérange" dans lequel il met en garde sur les risques de catastrophe écologique.
Al Gore avait été le négociateur des Etats-Unis pour le protocole de Kyoto qui fixe une réduction globale des gaz à effet de serre, dont surtout le dioxyde de carbone (CO2) produit par la combustion des hydrocarbures et du charbon. Conclu en décembre 1997, il est entré en vigueur en février 2005.
Mais le président George W. Bush a refusé de ratifier ce protocole, faisant valoir son coût économique élevé et le fait que la Chine et l'Inde, plus grands pollueurs après les Etats-Unis, ne sont pas tenus de l'appliquer en tant que nations en développement. Gore vient d'annoncer une campagne mondiale de sensibilisation au phénomène du réchauffement climatique avec un concert le 7 juillet sur tous les continents baptisé "Live Earth".




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com