E.S.H.S. : Le plus dur commence





L’apprentissage de la L1 s’avère de plus en plus rude pour les Banlieusards de Sousse. Relégués à une peu enviable 13ème place du classement général à l’issue de la 3ème journée de la phase retour, les Hammam-Soussiens savent désormais que tous les matches à venir seront de véritables rencontres de Coupe et que chaque point perdu aura de fâcheuses répercussions sur leur avenir. Pour toutes ces considérations, le déplacement à la Marsa pour se mesurer à une équipe locale hantée par les mêmes soucis, sera des plus insidieux et des plus périlleux.
Eliminée de l’épreuve de la Coupe à un stade précoce, l'ESHS a pleinement profité de ce repos forcé pour réajuster les armes. Elle a disputé un match amical face à la JSK au cours duquel le coach Khaled Ben Sassi a fait tourner tout l’effectif et a testé plusieurs variantes en vue de préparer comme il se doit l’important rendez-vous dominical face aux Aveniristes de la Marsa.
Dans un match pareil, toutes les considérations techniques et tactiques sont reléguées au second plan. La rage de vaincre, la détermination et l’amour des couleurs du club sont les seules devises payantes. C’est dans cet état d’esprit que s’est faite la préparation psychologique pour cette rencontre. Les joueurs sont appelés à se surpasser et à se resserrer les coudes pour mener la barque à bon port. D’ailleurs, le coach Khaled Ben Sassi choisira les éléments les plus motivés et les plus déterminés à mouiller le maillot pour composer la formation rentrante qui croisera le fer avec son homologue marsoise.

Bargui : un exemple à suivre
Malgré son âge, malgré le peu de compétition qu’il a dans les jambes, l’ex-étoilé depuis son apparition dans la formation sahélienne pendant la phase retour ne cesse de confirmer sa grande culture tactique sur le terrain et sa clairvoyance pour animer la zone médiane. Face à l’ASM, il sera encore une fois le leader qui mènera un groupe hammam-soussien vers une honorable prestation.
Formation probable
Laâmouri, Derbali, Arouri, Bennour, Naïli, Fodé, Bargui, Salhi, Naïmi, Karoui, Bacha.

ABOU NOUR




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com