Boxe Championnat arabe : Une suprématie à confirmer





Le Championnat arabe a démarré, hier, à la Salle Omnisports de l’Ariana. Cette joute constitue une étape importante dans la préparation de nos pugilistes en vue des prochaines échéances internationales, avec en toile de fond, les éliminatoires aux J.O 2008.


Le président de la FTB, Mohamed Bennour, a bien défini les objectifs de la boxe nationale lors de sa conférence de presse de samedi.
Au-delà de ces étapes, le «noble art» tunisien mise sur la qualification d’un maximum de nos boxeurs aux J.O.
Pas moins de cinq d’entre eux ont atteint le niveau mondial et il est tout à fait légitime que les aspirations et les ambitions soient à la hauteur de leur talent.
Tout en restant lucides et concentrés sur chaque échéance, nos boxeurs n’en ambitionnent pas moins de briller aux Olympiades.
Cet objectif est d’autant plus réel que notre équipe nationale, championne d’Afrique en titre (2005) avec cinq titres individuels et détentrice de la 1ère Coupe africaine des Nations (2006), a prouvé qu’elle a atteint un palier supérieur et qu’elle peut nourrir des ambitions à la hauteur de sa progression.
La joute arabe qui réunit la fine fleur de la boxe continentale avec une centaine de boxeurs, est l’occasion idéale pour confirmer l’ascendant tunisien sur le plan arabe et africain. Mais la concurrence sera très rude avec la présence des pays tels que l’Egypte, le Maroc, l’Algérie. A côté de ces pays, nous trouvons la Jordanie, les Emirats Arabes Unis, la Palestine, l’Irak, le Yémen, le Koweït et la Tunisie.
Pour donner une chance supplémentaire à l’équipe nationale de s’emparer du titre, le staff technique Guennadi-Refaï-Ben Ali a décidé d’aligner 11 boxeurs dans les différentes catégories. Des boxeurs comme Traïdi, Slimani, Dridi font leur 1ère apparition dans une compétition de ce niveau et les responsables leur font confiance pour être à la hauteur de l’événement.
La sélection tunisienne sera guidée par le capitaine Walid Cherif (51 kg), champion du monde militaire. Il aura à ses côtés: Mehdi Traïdi (48 kg), Hédi Slimani (54 kg), Seïfeddine Nejmaoui (57 kg), Hamza H’cine (60 kg), Mohamed Ali Oueslati (64 kg), Rached Merdassi (69 kg), Mohamed Amor Jouini (75 kg), Mourad Sahraoui (81 kg), Mohamed Homrani (91 kg), Zied Dridi (+91 kg).

M.S.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com