Commerce à Monastir : Infractions économiques en baisse





Les brigades de contrôle économique relevant de la direction régionale du commerce à Monastir ont enregistré en 2006, 2314 infractions économiques contre 2570 en 2005.

Il s’agit de 1260 infractions dues à l’absence de facture, 734 pour mon affichage des prix, 191 pour augmentation des prix, 37 pour manque de conformité aux normes de la sécurité, 29 pour des marchandises d’origine inconnue, 10 pour instruments de mesures non conformes aux normes et celles qui restent touchent l’abstention de vente, la fausse publicité, l’excès d’usage de produits subventionnés, la baisse des prix.
Selon un classement par secteur, ces infractions se répartissent notamment en 640 infractions de légumes et fruits, 397 de produits alimentaires, 164 de prêt-à-porter, 138 de volailles et œufs, 98 de chaussures, 38 de fournitures scolaires, 70 enregistrées au niveau des cafés, 52 dans les restaurants, 41 dans les pâtisseries, 37 dans les boulangeries.
Il faut rappeler que parmi les 2314 infractions, la brigade commune (commerce, police et garde nationale) chargée du contrôle, hors de l’horaire administratif, de la transparence des prix à enregistré 632 infractions, 15 autres par la brigade commune de lutte contre le commerce parallèle (commerce, police et douane) et 96 infractions parla brigade commune de contrôle de l’environnement touristique (commerce, santé, tourisme et police).
Notons qu’au niveau du gouvernorat de Monastir le nombre des infractions économiques a atteint 18052 entre 1999 et 2006.
TAP




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com