Tunis L’employé dérobe 37 000 dinars





Le tribunal de première instance de Tunis a examiné dernièrement une affaire dont l’accusé est un fonctionnaire qui comparaissait pour répondre d’un chef d’inculpation relatif au détournement de fonds...


Tunis - Le Quotidien
Suite à un contrôle de routine mené par les inspecteurs d’une direction générale d’une entreprise, les investigations ont dévoilé l’existence d’un trou dans les caisses estimé à trente sept mille dinars. Du coup, le justice a été saisie. Une enquête a été alors ouverte.
Après avoir mené leur enquête, les auxiliaires de la justice chargés de cette enquête ont rapidement limité les soupçons autour d’un responsable du service financier.
Interrogé, ce dernier a nié les faits. Dès lors, un expert a été désigné afin de relever les différents abus qui existent dans ce dossier.
Les résultats étaient sans appel. L’expertise a démontré que le suspect était bel et bien impliqué dans cette affaire de détournement de fonds.
Confronté à cette nouvelle preuve, le suspect s’est rétracté avouant les faits. Il s’est avéré, alors, que depuis quelque temps, il a vécu une crise financière suite à l’émission de plusieurs chèques sans qu’il ne dispose d’une provision suffisante.
Après mûre réflexion, il a décidé de puiser dans les caisses de sa direction. Il s’est emparé, justement une première fois de cinq mille dinars. Et comme c’était insuffisant pour effacer totalement ses crédits, il a mis la main une deuxième fois à la caisse dérobant cette fois-ci une somme beaucoup plus importante estimée à plus de trente mille dinars.
Entre-temps, et alors que l’enquête touchait à sa fin, l’accusé a réussi à rendre l’argent volé. N’empêche qu’il a été inculpé de détournement de fonds, d’abus de confiance et de faux et usage de faux.
Traduit récemment devant le tribunal de première instance de Tunis, l’accusé a été entendu par la cour qui a décidé de saisir cette affaire pour les délibérations.

H.M.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com