Crise nucléaire : Israël se dit capable de faire face aux menaces iraniennes





Le Quotidien-Agences
 Le gouvernement israélien a affirmé qu'il déployait plus d'efforts que tout autre gouvernement en ce qui concerne le dossier nucléaire iranien et s'est déclaré capable de faire face, seul, aux menaces iraniennes, a rapporté le quotidien local Jerusalem Post.
 Le ministre israélien des Affaires stratégiques Avigdor Lieberman, qui est également président du parti "Israël notre patrie", a tenu ces propos devant les membres de la Commission des affaires étrangères et de la défense, selon le journal israélien.
 "Si l'Iran parvient à avoir des capacités nucléaires, la région dans son ensemble entrera dans une folle course pour disposer des capacités similaires", a estimé Lieberman, cité par le quotidien.
 "Je ne veux pas penser aux répercussions que cela peut avoir, car la situation sera hors du contrôle", a-t-il souligné, invitant à cette occasion la communauté internationale à s'unir pour empêcher l'Iran d'obtenir les capacités nucléaires.
 
 Ahmadinejad persiste et signe
 Les sionistes sont l'incarnation de Satan, a déclaré le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, qui effectue une visite officielle de deux jours au Soudan, a rapporté l'agence officielle iranienne, Irna.
 "Les sionistes sont l'incarnation réelle de Satan", a affirmé Ahmadinejad, qui a déclaré à plusieurs reprises ces derniers mois qu'Israël devrait disparaître.
 "Le régime sioniste a été créé par les Britanniques et formé par les Américains; il commet des crimes dans la Région avec leur soutien", a-t-il ajouté lors d'une rencontre avec des religieux soudanais.
 "Le régime sioniste est le symbole de l'hédonisme et l'incarnation de l'âme des puissances oppressives", a ajouté le président iranien, affirmant que les "peuples du monde se sont réveillés et détestent les puissances oppressives".
 "De nombreuses puissances occidentales qui prétendent défendre la démocratie et les droits de l'Homme ferment les yeux sur les crimes des sionistes", a-t-il encore dit.
 Ahmadinejad avait provoqué un tollé en appelant à ce que l'Etat hébreu soit "rayé de la carte" et avait même suggéré que l'Allemagne et l'Autriche accueillent l'Etat d'Israël.
 Il a aussi mis en cause la réalité de l'Holocauste des juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.
 En décembre dernier, après une conférence sur l'Holocauste organisée à Téhéran à laquelle ont participé de nombreux révisionnistes, le président Ahmadinejad avait répété qu'Israël allait "bientôt disparaître" tout comme l'URSS, en recevant les participants à cette conférence.
 L'Iran ne reconnaît pas l'existence d'Israël et soutient les mouvements islamistes palestiniens. Il a promis une aide de 250 millions de dollars au gouvernement issu du Hamas, pour 2007.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com