J.S.K. : Enfin… Les Kairouanais protestent





Enfin une réaction de la part des dirigeants kairouanais qui sortent de leur inquiétante léthargie qui dure — il faut le reconnaître — depuis deux saisons. L’administration de la JSK s’est enfin rendu compte qu’elle a un rôle à jouer pour préserver les droits du club, et que sa passivité et sa «gentillesse» ont beaucoup nui à l’équipe-fanion qui a énormément perdu sur le plan de la crédibilité ces derniers temps.
La JSK, qui proteste (pour la 1ère fois depuis deux ans) contre l’arbitrage, a mis beaucoup de temps pour réaliser que demeurer fidèle au football et à ses aspirations d’origine est incompatible avec la réalité du moment où le terrain n’est plus (forcément) l’unique endroit où un match de football se gagne surtout lorsqu’il s’agit d’un championnat de Ligue 2 pas assez médiatisé.
L’arbitrage de Riadh Messai dimanche dernier à Gabès a précipité la défaite frustante des Aghlabides et a été à l’origine de l’énorme déception des camarades de H. Hmam, eux qui comptaient énormément sur cette rencontre pour relancer la machine aghlabide et redonner une âme à leur équipe. Toutefois, sevrée de récompense au terme d’un match pourtant bien négocié par les protégés de Fethi Ben Ghanem, à cause des décisions arbitrales, la JSK est contrainte de différer à nouveau la réalisation de cette aspiration. La générosité, l’application et la bonne production du onze kairouanais n’ont pas suffi pour l’emporter. Dommage !
Une consolation, malgré tout, en cette période de vaches maigres : le public kairouanais constate mi-amer mi-admiratif l’émergence de nouveaux talents. Les Mahdouani, Lounis, Helali, Doraï et bien d’autres jeunes ne tarderont pas, moyennant un encadrement exemplaire et irréprochable, à prouver que le football est leur univers de prédilection et leur essentielle compétence dans la vie, et à aider le club qui les a enfantés à retrouver son rayonnement d’antan.

Hichem NSIR




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com