E.S.Z. – U.S.M. (0-2) : Les Monastiriens plus réalistes





Temps frais, public très nombreux, pelouse en bon état. Tous les ingrédients ont été au rendez-vous pour que les Espérantistes du Sud réussissent leur sortie at home en Coupe de Tunisie.
Malheureusement, c’était la grande désillusion d’être éliminés dans leur fief par un adversaire bien déterminé et qui avait réussi à mettre en œuvre une stratégie efficace pour neutraliser les offensives zarzissiennes.
D’ailleurs, les protégés de Bechikha (qui ont abordé le match avec une formation remaniée) sont rentrés dans le vif du sujet dès le début de la partie. Ils ont été plus entreprenants et créèrent des occasions assez sérieuses par le biais de Htiouech (4’ et 6’) et Karouchi (15’) sans parvenir à tromper la vigilance de Nefzi. La réaction des Usémistes ne tarda pas, et suite à un flottement défensif zarzissien, B. Belgacem, bien servi par T. Salem (9’), a failli surprendre Hosni. Certes, les débats en cette 1ère période furent en faveur des locaux qui cherchèrent à créer la différence mais leur attaque manqua de punch et d’efficacité. D’abord, Htiouech, seul devant les buts, rata une occasion en or (19’), ensuite, un joli tir de Keita (44’) frôla la transversale des buts de Nefzi.
En seconde période, les coéquipiers de Hammali reviennent animés d’un désir ardent d’ouvrir le score mais c’était sans compter avec l’effet de surprise, car malgré l’infériorité numérique des visiteurs (après l’expulsion de B. Belgacem) l’USM obtient un coup franc tout près des 16 mètres magistralement botté par T. Salem qui ne laissa aucune chance à Hosni (60’) (0-1).
Sans baisser les bras, les Zarzissiens essayaient de refaire le terrain perdu. Leurs tentatives se multiplient mais ni S. Jebnoun (65), ni Jenaouni, qui s’est présenté seul devant les buts (83’), n’arrivent à égaliser. Mais au temps additionnel, Adriano, bien servi par T. Salem, s’avança seul et trompa une 2ème fois Hosni (0-2) un but qui a mis fin aux rêves des camarades de Hammali.
Pour conclure, les Monastiriens n’ont pas fourni une grande prestation mais ils ont pu obtenir ce qu’il y avait de plus précieux: la qualification pour les demi-finales de la Coupe de Tunisie.

Saâd DRINE


__________________


L’homme du match
La compétence de Jedidi
L’homme en noir qui a dirigé la rencontre ESZ - USM en quart de finale de la Coupe de Tunisie était à la hauteur de sa tâche. Sa présence mentale et physique et son courage étaient des facteurs déterminants pour bien diriger la rencontre avec beaucoup d’aisance et de sûreté et prendre les décisions adéquates au moment opportun. Bravo Slim Jedidi et bonne continuation.

S.D.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com