Horaire d’été : Les résultats de l’évaluation dévoilés prochainement





Après l’avoir essayée deux ans durant, l’expérience de l’heure légale (Horaire d’été)


a été mise sous la loupe des analystes pour évaluer ses avantages et ses inconvénients. La reprise de l’expérience pour une troisième année consécutive reste tributaire des résultats de cette évaluation.


 


Tunis – Le Quotidien


Dans le cadre de l’évaluation de l’expérience de l’horaire d’été, la Société Tunisienne d’Electricité et du Gaz (STEG) a été chargée, depuis la reprise de l’horaire normale, de la réalisation d’une étude d’évaluation des résultats de cette expérience sur le plan de la balance énergétique durant les deux dernières années.


M. Othmane Ben Arfa, PDG de la STEG, avait précisé en effet, au cours de sa dernière rencontre avec la presse tunisienne en marge de la signature d’une convention avec l’ANME, que la réalisation de cette étude avance rapidement et que ses résultats devaient être connus vers la fin du mois de février dernier.


On croit savoir ainsi que cette étude serait sur le point d’être achevée et que ses résultats seront soumis aux services concernés au sein du Premier Ministère pour prendre les mesures et les décisions nécessaires, avant de les présenter au grand public.


Ses  résultats joueront un rôle décisif dans la décision de reprendre l’expérience de l’horaire d’été cette année, d’autant que selon plusieurs analystes, cette expérience n’a pas eu de retombées notables sur la balance énergétique.


Certains analystes avaient même constaté que l’expérience de l’horaire estival n’a rien changé au niveau de la consommation énergétique des ménages tunisiens et n’a pas donné lieu à d’importantes économies énergétiques conformément à ce qui avait été prévu avant son lancement.


Il importe de rappeler que cette expérience a été entamée en 2005 et a été reprise l’année dernière. Le lancement de cette expérience a été décidé dans  le cadre de la stratégie tunisienne de maîtrise de l’énergie, visant la réalisation de certaines économies énergétiques.


Cette expérience représente une des solutions pour faire face au déséquilibre de la balance énergétique affectée par la croissance de la consommation nationale d’une part, et la flambée continue des prix du pétrole au niveau du marché international depuis quelque temps.


La décision de reprendre ou de mettre fin à cette expérience pour cette année devrait être prise dans les prochains jours par le gouvernement après qu’il ait pris connaissance des résultats du rapport des services du Premier Ministère.


 

Mohamed ZGHAL


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com