Sidi Bouzid Déjà mariée, elle publie une annonce de mariage





Tunis — Le Quotidien


Mariée et mère d’un enfant, elle n’a pas hésité à publier une annonce pour dénicher un second mari. Elle fit la connaissance d’un candidat au mariage qui n’a pas tardé à découvrir le vrai statut de sa «future femme»...


A  Sidi Bouzid, menant une vie conjugale bien mouvementée, cette femme mariée avait pris l’habitude de quitter le foyer conjugal pour se réfugier chez ses parents.


A vrai dire, ces interminables conflits n’ont jamais atteint le point de non retour. A chaque fois, en effet, il y avait quelqu’un pour intervenir afin de réconcilier les deux époux.


Seulement on ignore quelle mouche a piqué l’épouse pour aller publier une annonce de mariage dans un journal de la place.


Elle reçut, justement, une réponse émanant d’un jeune homme originaire de la ville de Mahdia.


Et depuis, les rapports entre les deux candidats au mariage allaient prendre de l’intensité jusqu’au jour où notre Mahdois a découvert que sa dulcinée n’était autre qu’une femme mariée.


Pourtant, il a continué à entretenir les mêmes rapports. Ainsi, l’aventure a continué sans que les deux principaux protagonistes dans cette affaire ne mesurent la gravité de leur acte.


Dans la foulée, la jeune dame eut le culot d’inviter son prince charmant pour venir à Sidi Bouzid passer la journée chez elle.


Elle profite de l’absence de son mari qui s’est rendu à son travail pour ouvrir les portes de sa maison à son amant. Seulement le hasard en a décidé autrement.


En effet, l’époux ne s’est pas rendu ce jour-là à son travail. Il se trouvait au moment des faits dans un café situé juste en face de chez lui quand il aperçut l’amant de sa femme pénétrant à l’intérieur de sa propre maison.


Le mari n’a pas hésité le moindre instant à alerter les agents de l’ordre qui ont investi les lieux avant de prendre en flagrant délit l’épouse et son amant.


Traduits devant la justice, ils ont écopé tous les deux de deux ans de prison.


 


H.M.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com