Circulation Retour des zones bleues mais pas des sabots





Le Conseil municipal s’est réuni hier sous la présidence de M. Abbès Mohsen pour examiner le budget de l’année 2007.


Le maire de Tunis a par ailleurs levé la confusion sur le retour des sabots et le rétablissement des zones bleues.


 


Tunis - Le Quotidien


Le maire de la ville de Tunis a démenti hier toutes les rumeurs circulant à propos des sabots d’immobilisation des véhicules à l’intérieur de la capitale. Il a affirmé que la municipalité de Tunis a décidé de rétablir les zones bleues. Il s’agit donc de mesures indépendantes l’une de l’autre. La confusion est ainsi levée. Le Maire de Tunis a appelé,  par ailleurs, les privés à investir dans la construction de parkings.


Plusieurs questions se rapportant au budget de la Municipalité de Tunis ont été discutées au cours de cette session du Conseil municipal. Le titre I du budget de l’année 2007 a été légèrement augmenté pour passer de 54.673.000 (2006) à 57.875.000 dinars. Le titre II, quant à lui, passe de 18.145.000 dinars (2006) à 26.300.000 dinars.


Le Conseil municipal a décidé de réviser certaines taxes locatives dont le montant n’est plus conforme aux services rendus par la municipalité. Les familles nécessiteuses ne sont toutefois pas concernées par cette décision.


Les taxes sur les biens immobiliers non construits seront également revisées à la hausse. Pour augmenter  ses ressources, la ville de Tunis étudie les formules pour réajuster les taxes d’exploitation des espaces publics pour le commerce et la publicité. D’après les statistiques disponibles et les prévisions, la municipalité de Tunis va assurer chaque année des rentrées évaluées à 2.000.000 dinars par an.


Le budget de l’année 2007 est marqué par le souci des autorités municipales de comprimer les dépenses par la poursuite de la politique de la maîtrise de l’énergie et des principes du développement durable.


 


Lotfi TOUATI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com