Vient de paraître : «Un monde qui n’emprunte rien aux autres», de Inès Racheg





Un monde qui n’emprunte rien aux autres, c’est le titre d’un beau livre consacré à l’univers pictural saisissant de Inès Racheg. Cette jeune artiste-peintre née à Sfax en 1981 est une battante qui va à l’encontre de tous les maux, a tout mis au bout de son pinceau. Cette jeune fille que la nature n’a pas gâtée a tout donné à la peintre. On dira que c’est tout ce qu’elle sait faire, mais loin de là : c’est la peinture qui lui permet d’arracher à la vie un sens qui nous est invisible. C’est la peinture qui lui permet de demeurer, alors que le temps passe. Ramassée sur elle-même, assise devant son chevalet. Puis, jette sur la toile les couleurs de son monde à elle. Un monde tout en couleur qui renferme un désir de vivre si fort que son corps chétif est incapable de contenir. Et c’est ce corps-là qui se met à chanter, à danser, à faire la fête sur la toile muette.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com