Nabeul Elle dépose une plainte et disparaît…





Tunis  - Le Quotidien


L’une de nos concitoyennes résidente en France a porté plainte à l’encontre de l’un de ses proches l’accusant de lui avoir dérobé la somme de trois-cent-dix mille dinars.


La plaignante prétend avoir envoyé l’argent en question à son cousin afin de lui acheter une maison. Convoqué au poste puis interrogé, le suspect a nié les faits. Il a déclaré que depuis quelques mois, sa cousine résidente en France l’a contacté pour lui demander de lui trouver une maison.


Ensuite, elle lui a envoyé la somme de cent-vingt mille dinars. Cette somme a servi au financement de l’achat d’une villa. Le suspect a déjà présenté aux enquêteurs l’acte de propriété de ladite maison.


Cela dit, sa cousine l’a contacté une deuxième fois pour négocier avec lui la possibilité de lancer un projet en Tunisie. Elle lui a envoyé ainsi, une deuxième somme d’argent équivalente à cent-quatre-vingt dix mille dinars qu’il a déposée dans une banque d’investissement en attendant de réaliser l’étude du projet. Dès lors, les enquêteurs ont convoqué la plaignante pour la confronter aux dires du suspect.


Coup de théâtre et pour la troisième fois, la dame ne s’est pas présentée nourrissant de plus en plus le doute sur la crédibilité de sa plainte.


L’affaire a été ainsi classée pour manque de preuves.


 


H.M.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com