E.N. : Choix stratégiques ou de circonstances ?





En jetant un coup d’œil sur la liste des convoqués en EN à l’occasion du match face aux Seychelles, on se croirait revenir deux ou trois ans en arrière.


 


Le sélectionneur national a sonné le rappel de toute sa «légion étrangère» et mis à part Ayari et Trabelsi, tous les «anciens» seront au rendez-vous pour le match contre les Seychelles.


Sans vouloir donner une dimension démesurée à notre prochain adversaire, le technicien français entend, par ce rappel en masse, s’entourer de toutes les garanties, afin d’éviter toute mauvaise surprise car, désormais, tout point perdu risque d’être fatal pour la qualification à la phase finale de la CAN 2008.


 


Attaque de feu


Pour que le scénario contre l’Ile Maurice ne se répète pas, Lemerre compte refaire confiance aux mêmes éléments qui ont fait la grandeur de cette équipe. Ce n’est donc point une surprise s’il a rappelé Dos Santos, Namouchi, Guemamdia, Ben Achour, ainsi que le nouveau capitaine Jaïdi.


Avec de tels joueurs en attaque, en plus de Ziedi et surtout Jomaâ, le compartiment offensif du Onze nationale ne peut rêver posséder mieux.


Lemerre n’aura que l’embarras du choix pour composer la ligne d’attaque. Il faut reconnaître, à ce niveau, que le retour de ces joueurs est un facteur susceptible de donner plus de rigueur et d’efficacité au jeu de l’équipe et de conférer plus d’assurance aux autres compartiments.


 


Victoire impérative


Le 24 mars, la Tunisie n’aura d’autre alternative que la victoire contre les Seychelles, avant le match retour contre les Mauriciens et surtout la grande explication contre le Soudan à Khartoum.


A propos de cet adversaire, Roger Lemerre a sa petite idée et retient surtout qu’il évolue mieux chez lui qu’en déplacement et qu’il sera déterminé à consolider sa 2ème place au classement. Aussi, faut-il s’en méfier.


C’est pour cette raison que le Français a opté pour des choix stratégiques, en pensant à une formation assez équilibrée capable de composer avec toutes circonstances, en n’ayant à l’esprit que la victoire.


Pour cela, le staff technique pense, essentiellement, à la volonté et à la détermination des joueurs, ainsi qu’à leur expérience pour faire la différence.


La bonne ambiance qui règne actuellement dans le groupe, Nabil Maâloul, n’y est pas complètement étranger, est de nature à aider l’équipe à retrouver ses repères et surtout l’esprit de corps qui l’a toujours caractérisé.


D’ici lundi, date de départ de la sélection pour les Seychelles, Lemerre aura certainement l’opportunité d’effectuer les réglages nécessaires pour mettre sur pied la meilleure formation possible.


Au vu de la richesse de l’effectif, il aura toute la latitude de choisir les éléments susceptibles de concrétiser sa stratégie sur le terrain et répondre positivement à l’objectif qu’il s’est fixé, à savoir le gain final de la rencontre.


 


Moncef SEDDIK




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com