Prix Zoubeïda B’chir : Les créatrices scientifiques et littéraires à l’honneur





Le Centre de Recherches, d’Etudes, de Documentation et d’Information sur la Femme (CREDIF) a accueilli, vendredi après-midi, la cérémonie de distribution du Prix «Zoubeïda B’chir». Encore une fois, les femmes créatrices dans le domaine des sciences et des lettres étaient à l’honneur.


 


Le programme de cette cérémonie alléchant et ponctué par de nombreuses festivités culturelles et littéraires. Outre l’exposition organisée en marge de cette cérémonie placée sous l’égide de Mme Salwa Ayachi Labben, ministre des Affaires de la Femme, de la Famille, de l’Enfance et des Personnes âgées, cette manifestation a été marquée par des pauses musicales animées par le trio Samia Khatfi, Meriem Salama et Soumaya Mersenni. Après le mot de bienvenue de Mme Saïda Rahmouni, directrice générale du CREDIF et l’allocution de Mme Salwa Ayachi Labben, ce fut au tour de Mme Faouzia Hmila, directrice de la documentation de présenter la nouvelle édition de l’ouvrage «Les écrits des femmes tunisiennes», dont la quatorzième édition vient d’être publiée par le CREDIF.


Ensuite, c’était autour des organisateurs de présenter les 5 jurys des différentes composantes du prix Zoubeïda B’chir. En tout, il y a eu environ 120 ouvrages en lice pour l’obtention de l'un des cinq prix en compétition.


 


Des femmes excellentes en sciences


En ce qui concerne la composante de la création littéraire féminine en langue arabe, deux prix ont été décernés dans les deux genres de la prose et de la poésie. Dans le domaine de la création littéraire féminine, en langue française un prix a été aussi décerné. Par contre, aucun prix n’a été attribué dans le domaine portant sur les études scientifiques en langue arabe. De même dans les études sur la femme, le prix n’a pas été non plus décerné. Mais les femmes se sont distinguées avec brio en matière de recherche scientifique où elles ont été consacrées doublement, dans les disciplines des sciences bio-médicales et de biologie et physiologie végétale. L’aura de la manifestation a été rehaussée aussi par la présence d’illustres invitées parmi la classe intellectuelle scientifique et culturelle, dont Zoubeïda B’chir en personne a lu quelques vers de poèmes pour rendre hommage à la femme tunisienne.


 


Ousmane WAGUÉ


 


 


Le Palmarès


 


Prix de la création littéraire en langue arabe


- 1er prix : Fatma Ben Fadhila pour son livre «Du trou de l’âme, je déborde», paru en 2006


- 2ème prix : Messaouda Boubaker pour son livre : «Paroles et ombres», 2006


 


Prix de la création littéraire en langue française


Asma Harrouche pour son livre : «Elitta et Larba’al : Elissa et Larbas : l’hymne de la ruse et de la force».


 


Prix des Etudes scientifiques en français


Sonia Melih Hamzaoui : Modernité et tradition : les pratiques culinaires des citadins de Tunis / Essai d’anthropologie culinaire.


 


Prix des Etudes dans les sciences exactes


1er prix ex-aequo Cherine Charaf Eddine pour son article :


«Clinical and mutational investigations of tyrosinemia type II in Northeron Tunisia : Identifications and structural charactérization of tow novel TAT mutations»


Et Sabah M’rah pour son étude : «Effectifs of Na C1 on the growth, ion accumulation and photosynthetic parameters of thellungiella halophila».




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com