Rituel de la Omra : Le «pépin technique» de tous les désagréments





Les demandes de visas n’ont pu être satisfaites à temps en raison d’une restructuration du site saoudien compétent en la matière.


Seul le quart de nos pèlerins partiront pour la Omra du Mouled


 


Tunis - Le Quotidien


Les deux premiers groupes de Tunisiens partiront en principe à El Omra les 26 et 28 mars. Mais le rite du Mouled a été perturbé cette année. En effet, la compagnie nationale Tunisair a dû annuler plusieurs vols à destination des Lieux Saints. Car les demandes de visa des pèlerins tunisiens n’ont pas pu être satisfaites. C’est que le site saoudien qui centralise les différents dossiers n’était pas encore fonctionnel et n’a repris du service que ces derniers jours.


Pourtant, douze à quinze mille demandes sont parvenues aux différentes agences de voyages tunisiennes à temps. Nos concitoyens se sont pris à l’avance. Les renseignements sur les personnes éligibles au visa ont été également réunis chez Montazah Gammarth. Mais, toutes ces demandes n’ont pas atterri sur le site qui ne fonctionnait pas pour des raisons de restructuration et d’organisation.


Cette déprogrammation est valable aussi pour l’Algérie et le Maroc. Mais le démarrage du site va permettre à quelques groupes seulement d’accomplir les rites d’El Omra du Mouled. Il serait difficile, en effet, d’examiner des milliers de dossiers en un temps record. D’après la Fédération Tunisienne des Agences de Voyages (FTAV), environ le  quart des pèlerins, à savoir 4 mille, partiront les 26 et 28 mars. Sinon, la reprise du travail dès le départ permettra aux groupes de commencer à rejoindre les Lieux Saints à partir d’avril.


 


M.K.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com