Chérif Alaoui inculpé officiellement de tentative de viol et usage d’une arme ainsi que de fausses informations





Tunis - Le Quotidien


Le juge d’instruction chargé de l’affaire Chérif Alaoui a clos hier les interrogatoires des différents suspects. Suite à quoi, il a retenu à l’encontre du principal protagoniste dans cette affaire en l’occurrence Chérif Alaoui les chefs d’inculpation suivants: tentative de viol, usage d’une arme blanche et de fausses informations ayant pour objectif la dissimulation d’un crime. De ce fait, l’affaire est maintenant entre les mains de la chambre criminelle.


Rappelons que suite à l’admission de Chérif Alaoui dans un hôpital de la place après avoir été blessé dans différents endroits de son corps, les autorités compétentes ont ouvert une enquête qui a abouti à l’arrestation de plusieurs suspects ayant démenti la première version des faits donnée par l’artiste.


En effet, interrogé une première fois, Chérif  Alaoui a déclaré qu’en rentrant chez lui il a été attaqué par deux énergumènes qui l’ont blessé à l’aide d’une arme blanche.


Or, le gardien du quartier (El Mourouj III) a déclaré qu’il avait aperçu au moment des faits une jeune fille quittant à la hâte le domicile du chanteur .


Munis du signalement de la suspecte, les agents de la brigade criminelle ont réussi à arrêter la jeune fille  en question qui s’est réfugiée  entre temps chez un troisième suspect.


Soumise à un interrogatoire, la jeune fille n’est pas allée par quatre chemins pour passer aux aveux. Elle a déclaré justement que le matin elle avait fait la connaissance de l’artiste alors qu’elle prenait le café chez un commerçant exerçant à la rue Zarkoun (Tunis). Dans la foulée, Chérif Alaoui lui a proposé de prendre le déjeuner avec lui dans un hôtel de la place.


Acceptant son invitation, la jeune fille s’est trouvée à bord de la voiture de l'artiste. Elle fut toutefois surprise de constater que le chanteur a pris la route vers la banlieue Sud de la capitale. Après quelques minutes, ils sont arrivés au domicile de l’artiste qui l’a invitée à venir voir la salle de sport qu’il dirigeait.


Coup de théâtre, le chanteur s’en était pris à la jeune fille tentant de la violer. En se défendant le chanteur a utilisé alors une arme blanche pour obliger la victime à obéir à ses ordres.


Toujours est-il que la jeune fille s’est défendue comme une lionne au point de blesser l’artiste. Après quoi, elle a quitté les lieux pour aller se réfugier chez un commerçant à la rue Zarkoun à Tunis.


Ce troisième suspect a décidé alors de cacher la jeune fille le temps de l’aider à se rendre en Algérie. Il faut dire que la jeune fille pensait qu’elle avait tué l’artiste. Néanmoins, les enquêteurs  ont réussi à l’arrêter à temps. Quant au commerçant, il s’est avéré qu’il est impliqué avec le chanteur dans un trafic de devises. La jeune fille servait, en effet à blanchir l’argent découlant de ce trafic en l’écoulant sur le marché parallèle. Notons en outre que parmi les objets saisis figure un slip appartenant au chanteur. Selon, le rapport du médecin légiste, le vêtement en question porte les traces du sperme de l’artiste.


L’enquête ainsi close, l’affaire devrait être examinée sous peu par une chambre criminelle relevant du tribunal de Tunis.


 

H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com