Le Chef de l’Etat préside un Conseil ministériel : Impulser le rythme de mise en place des systèmes de qualité au sein des entreprises





* Série de mesures pour promouvoir l’action des laboratoires et des centres techniques


 



 


Carthage-TAP


Le Président Zine El Abidine Ben Ali a souligné, hier matin, au cours d'un Conseil ministériel sur les normes de qualité et le réseau des laboratoires et centres techniques, l'importance d'impulser le rythme de mise en place des systèmes de qualité au sein des entreprises, ces systèmes étant l'une des composantes déterminantes de la compétitivité et de l'exportation.


Le conseil a passé en revue la mise en place du système de qualité au niveau de l'accréditation des certificats de conformité, de la formation d'experts et de la création de bureaux d'études et de systèmes de qualité.


Le conseil s'est également penché sur les activités des réseaux de laboratoires et de centres techniques, et sur les moyens de promouvoir l'action de ces structures.


Le conseil a décidé des mesures suivantes :


1- Organiser une semaine nationale de la qualité, sous le haut patronage du Président de la République, au cours de laquelle un prix national de la qualité sera décerné.


2- Renforcer le réseau des laboratoires au service des entreprises industrielles en réalisant les programmes proposés à travers la fourniture des locaux et des équipements nécessaires aux laboratoires et aux centres techniques, et en renforçant la formation dans ce domaine.


3- Instituer des contrats-objectifs (2007-2009) en vertu desquels les centres techniques s'engagent à atteindre un taux acceptable d'autonomie financière, en contrepartie d'un régime d'incitations au profit des cadres des centres qui réalisent les objectifs du contrat.


4- Restructurer l'activité de recherche et d'innovation des centres techniques en coordination avec le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.


5- Ordonner la mise en place d'un programme de mise à niveau des laboratoires d'analyse et d'expérimentation des ministères de la Santé et de l'Agriculture, tout en accordant la priorité aux laboratoires nationaux afin de garantir la globalité du système national de qualité.


Le Président de la République a recommandé d'accorder toute l'attention requise aux analyses relatives aux normes sanitaires et environnementales qui sont, à l'échelle internationale, des indicateurs importants de la qualité des produits manufacturés.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com