Natation Mondiaux 2007 : Fantastique Mellouli





Il l’a promis et a tenu sa promesse. Notre champion Oussama Mellouli s’est paré d’or pour obtenir le titre de champion du monde sur 800 m nage libre en bassin de 50 m.


 


Après sa sixième médaille mondiale d’argent sur 400 m nage libre épreuve au cours de laquelle, il a raté la plus haute marche du podium de 82 centièmes de seconde seulement on sentait que Mellouli tenait le bon bout et était capable de mieux faire et d’aller plus haut.


Hier sur ces mêmes colonnes, notre confiance était telle qu’on était quasi certain qu’il survolera cette épreuve, «Mellouli au firmament sur 800 m?».


Avant cette finale, notre nageur était crédité du meilleur temps mondial  de la saison en 7’51’’48, son principal rival, l’Australien Grant Hackett détient le record mondial en 7’38’’55 mais était loin de rééditer ce temps, se contentant de 7’51’’86.


De ce fait, Mellouli partait en bonne position pour s’adjuger le titre mondial. Placé à côté de Hackett au couloir n°3, notre champion partit prudemment, tout en restant dans le peloton de tête.


Le Français Sébastien Rouauli prit la tête avec plusieurs longueurs d’avance  sur ses poursuivants. Il mena ainsi les trois quarts de la course avant de se faire rattraper par le Polonais Stanczyk, alors que Mellouli vira en 2ème position. Un classement qui dura jusqu’au 700 m. Dans les derniers cent mètres Mellouli vira en tête, accélérant le rythme au fil des mètres pour ne plus lâcher prise, malgré les efforts du Polonais de revenir en tête.


Pulvérisant son meilleur temps de près de cinq secondes, notre champion ravit le titre aux meilleurs mondiaux avec l’excellent temps de 7’46’’95 et inscrit un nom au firmament des meilleurs nageurs de la planète. Et ce n’est pas fini, car notre champion du monde a encore à disputer son épreuve de prédilection le 400 m 4 nages, dimanche.


Au vu de sa forme actuelle et surtout la détermination et l’ambition qui l’animent Oussama Mellouli , qui est au sommet de son art, est capable de rééditer cet exploit, malgré la présence d’un certain Michael Phelps qui est en train de récolter les titres et battre les records du monde comme des «petits pains».


 


Moncef SEDDIK


 


_____________________


 


 


Un palmarès élogieux


 


Mellouli est né le 16 février 1984 à la Marsa. Après avoir débuté sa carrière au sein de la Jeunesse Sportive du Bardo, il s’installe en France puis se rend aux Etats-Unis où il entame des études supérieures et s’entraîne avec le club californien de Trojan Swim Club.


Mellouli a notamment remporté la médaille d’or du 400 m quatre nages en petit bassin (25 m) en 4’07’’02, lors des Championnats du monde petit bassin à Indianapolis en 2004 où il a également obtenu le bronze sur 200 m quatre nages.


Lors des Championnats du monde de 2005 à Montréal, il a remporté deux médailles de bronze respectivement au 400 m nage libre et au 400 m quatre nages.


Aux mondiaux de Barcelone en 2003, Mellouli avait obtenu la médaille de bronze au 4000 m, quatre nages.


Le champion tunisien était passé à côté du podium olympique aux Jeux d’Athènes 2004 avec une honorable 5ème place au 400 m quatre nages en 4’14’’49.

Oussama Mellouli détient également six titres africains (200 m NL, 400 m NL, 800 m NL, 1500 m NL, 200 m quatre nages et 400 m 4 nages) outre de nombreuses médailles remportées aux Jeux Méditerranéens et Panarabes.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com